Resident Evil: Survival Instincts
Bienvenue sur « Resident Evil - Survival Instincts »!
Nous espérons que vous passerez de bon moment parmi nous, le staff est près à répondre à toutes vos questions si vous en avez, n’hésitez pas à les contactés!
Prenez le temps pour lire les règles et signer la « charte du forum » avant de commencer votre fiche de présentation!
Amicalement, les membres du staff!
The supremacy of the Human Being ends here.
Bienvenue sur « Resident Evil Survival Instinct », nous espérons que vous passerez de très bon moment parmi nous. N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, on se fera un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai. Mais surtout... Amusez-vous bien en rp ! ♥
ReglementVirus / CapacitésPrédéfinisPrésentationOrganigrammePartenariat
A savoir
# Welcome in Hell
# Seconde information rapide...
Contexte
2020, après la grande guerre d'Umbrella Corporation, contre le monde entier... Un Empire sera crée par la nouvelle présidente, Alma. Celle aura très vite fait de transformer le monde en un lieu de terreur et de sang. Quelques mois plus tard, elle finira par être tué, alors qu'à l'intérieur des rang de l'Empire une rébellion démarrera. Umbrella Corporation refera surface en héritant de ce que Alma aura laisser pour finir par prendre la tête du monde. Peut de personnes sont au courant, mais pas mal de questions se pose. Que va-t-il donc se passer maintenant ? Et qui est le nouveau chef de l'Umbrella Corporation ?
Evénements
Aucun événements actuellement
Blackout
everything is falling apart
Privilégiez les groupes de : Umbrella Corporation || Blitzkrieg

Belote. Rebelote. [PV. Alexsei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: It's time to role play! :: Zone impérial :: Styx
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
MessageSujet: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 12 Jan - 20:07

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Un air froid balayait la capitale. Un silence de mort. Ce calme était inhabituel. En temps normal de nombreux rire de soldats pouvait retentir, réchauffant les cœurs. Mais depuis peu, depuis ce 'drame'... un air lourd pesait du le Styx. Ce qu'il s'était passé était grave. Mais les conséquences en ont été plus encore. Les citoyens pensaient être en dictature, ils ont bien vite ravalés leurs langues. Car ce qu'il s'était passé avait poussé Baal à modifié la toute première règle qu'il avait instauré, celle qui le tenait le plus à cœur. Tout le monde était égaux.

Chaque personnes quelques soit son âge, son sexe, sa nationalité, son statut et sa condition (infecté ou non) sont égaux.

Désormais une circulaire passait dans chaque quartiers, chaque rues. Une circulaire prônant l'infestation pas et uniquement par un plagas. Certes, les autres virus n'étaient pas abandonné. Mais le dignitaire démoniaque souhaitait mettre le parasite au dessus des autres. Lui qui auparavant voulait le plus grand bien pour ses citoyens. Depuis, chaque personnes qui croisent son chemin baisse les yeux et la tête.
Qu'avait-il pu se passer pour faire changer un tel homme ?

[...]

Nombres de soldats étaient rassemblés autours d'un avion de guerre. Un avion plutôt ancien. Le commandant des armées de l'air était présent, il tapotait la carrosserie de l'engin avec fierté. Devant lui, Nikolaï vêtu de son fidèle manteau de fourrure qui lui tenait si chaud. Son visage était plus fermé que d'habitude, lui qui auparavant aurait prit temps de blaguer avec celui qu'il considérait comme un ami. 'Ami'. Ce mot qu'il avait remit en question.
Le dignitaire démoniaque s'était juré de ne plus faire confiance à personne. A partir de maintenant, il allait être le monstre qu'Umbrella avait toujours voulu forger.

« -On a finit de le rénové pas plus tard qu'hier, un vrai bijoux. J'aurais presque sauté de joie quand je l'ai vu redémarrer. »

Nikolaï ne lâcha qu'un Hmmph. Son interlocuteur lui répondit par un soupire. Les soldats ne prononcèrent pas un mot, créant un silence pesant. Certain se contentait de fixer le Colmillos au pied de leur supérieur, chien qu'il ne sortait jamais auparavant. Désormais il était son plus fidèle garde du corps.
Ils allaient devoir s'y habituer. Le dignitaire démoniaque allait désormais beaucoup plus souvent se déplacer, observer, non... surveiller ses haut gradés. La confiance n'était plus de mise, on l'avait trahit une fois. Pas deux.
L'enfer gelé de Styx ne faisait que commencer.

[...]

Tel ne fut pas la surprise des soldats gardant la porte en apprenant qu'on demander audience à BAAL. Et cette personne assez folle pour le faire n'était qu'indirectement la cause de ce qu'ils étaient entrain de vivre. Se resserrement soudain de l'étau, presque comme une main venant broyer leurs gorges. Des restrictions draconiennes, une poigne de fer qui les prenaient au piège.
Certains ont sûrement dû lancer un regard mauvais à Alexsei, d'autres au contraire plus résigné, mais personne ne pouvait être indifférent face à cette demande. Personne. Et tout ce qu'on lui répondit fut :

« -Vous le verrez, suivez nous. Actuellement BAAL est en visite du chantier de rénovation avec le commandant des armées de l'air. Il ne pourra vous recevoir avant. »


Pas plus de détail, pas moins. De plus, Alexsei allait être surveillé de prêt, pas question qu'on laisse quelqu'un à la nature si floue se promener comme ça dans les rues. Il fut escorté jusqu'au Kremlin certainement bourré de question sur le fait qu'il est le cousin de leur dignitaire démoniaque, qu'il travail en secret pour l'empire, la raison de sa venue, etc...

Nikolaï fut également mit au courant que son cousin tenait à le voir. Lorsqu'il l'apprit, ce fut le choc. Il ne comprenait pas pourquoi. Et surtout pourquoi si tôt ?! Il lui avait bien spécifier de ne revenir qu'en cas d'urgence extrême. Et ça devait être le cas. Alexsei n'aurait jamais fait le con, il faudrait être fou pour se ramener en touriste. Il lui faisait confiance, mais. Ses devoirs passaient avant sa famille. Sinon, c'est sa famille qui en pâtirait. Nikolaï l'avait apprit à ses dépends et à cause de sa trop grande générosité face à son cousin.
Il ne pouvait plus se permettre d'agir comme avant. Il ordonna à ce qu'on le fasse patienter.

[...]

En effet. Ce qu'il s'était passé était d'une gravité extrême qui n'avait eut que pour seul conséquence de braqué le militaire. Complètement. Peu après le départ d'Alexsei, des scandales avaient éclatés au sein de l'armée.
Certes, le petit manège de Nikolaï avait réussit, mais uniquement parce-qu’il avait du pouvoir. mais bon nombres de personnes n'étaient pas dupe. Lui et son cousin avait désormais le même nom de famille. Et le rapprochement fut vite fait. Il était improbable qu'une personne que l'empire recherche pour faute grave soit dans leur rang. De quelque manière que ce soit, l'actuel dignitaire démoniaque avait dérogé aux règles et fait sortir son cousin uniquement parce-qu’il est de sa famille. Une belle preuve de faiblesse.
Et la compassion, l'empire ne l'accepte pas. Un homme s'est alors dressé contre Nikolaï, un homme que le vert considérait comme un ami, un homme qui est aujourd'hui empalé sur un pic en plein milieu de la place rouge. Un cadavre couvert de sang dont le torse, meurtrit affiche quatre lettres. B.A.A.L. Un cadavre qui sert d'exemple pour tout ceux qui oseront se rebeller contre lui.

Le commandant des unités A.B.O avait tenté de le tuer, de prendre sa place. Nikolaï ne l’eut cru que lorsqu'il l'avait vu de ses propres yeux. Et il ne s’était pas laissé faire. Qui à en perdre son humanité, il ne s'était pas fait tuer. Il avait finit par puiser dans cette ressource de pouvoir, son bras gauche n'avait plus rien d'humain, ses muscles étaient à vif battant comme jamais, au bout de ses doigts sévissaient des griffes, l'index était d'ailleurs plus long que le majeur. Et un œil, un œil dont les pupilles n'étaient pas vertes mais jaune tournait et se retournait sur le dos de sa main. Connecté à lui comme son parasite l'était à son corps le fait de pouvoir voir par là avait été tellement déroutant, mais inné à la fois. En plus s'il s'amusait à cacher sa cicatrice se sa main il pouvait revoir comme avant... et ça n'avait pas de prix.

Dans tout les cas, le dignitaire était d'humeur massacrante. Il avait dû se débarrasser d'un homme avide de pouvoir, d'un homme qu'il considérait comme un ami et avait pleinement confiance. Mais cet acte de traitrise ne lui avait fait qu'ouvrir les yeux. Il n'y a pas d'amis dans l'empire, il n'y a que des gens qui en veulent à votre pouvoir. Les seules choses qui ne le trahirons jamais sont les plagas qu'il contrôle, comme ce chien qui lui obéit au doigt et à l'oeil. Tout le reste, tout ce qui à encore une conscience et une liberté de pensé sont de potentiels traitres.


[...]


Cela devait faire bientôt deux heures que son cousin patientait dans une pièce en compagnie de militaire qui ne le laisserait pas sortir tant que le dignitaire démoniaque serait arrivé. Ce petit chanceux patientait au Kremlin après avoir traversé cette fameuse place rouge qui n'avait jamais aussi bien porté son nom.
Nikolaï n'était pas content, non. Son cousin avait intérêt d'avoir d’excellentes raisons pour être revenu. Car il aurait encore plus de mal à la faire sortir. Il aurait préféré qu'il ne soit jamais venu. Sur le chemin il reprit encore une dizaine de cachets. Ça faisait des jours qu'il s'épuisait à ce que son bras redevienne normal. Il n'avait que peu diminué, les scientifiques lui avaient dit que cela prendrait du temps, qu'il était passé à deux doigts de l’irréversible. En attendant, il devait luter comme jamais pour garder un minimum de contenance, sinon, le sang aurait déjà coulé.

Il fit glisser ses griffes le long du couloir menant à la porte derrière laquelle se trouvait son cousin. il devait au moins tirer un avantage de sa condition, malgré cette certaine instabilité, il ne s'était jamais sentit aussi vigoureux et puissant. Il tira un sourire malsain sans s'en rendre compte.

Il s'arrêta derrière la porte suivit de son colmillos et deux soldats armée. Sa main droite abaissa la poignée, sa main monstrueuse se glissa dans l’entrebâillement digne des filmes d'horreurs. L’œil le fixa, Alexsei. Il n'avait pas changé depuis. Cet œil scruta aussi la pièce, il y avait des soldats à l'intérieur
Nikolaï finit par ouvrir la porte entièrement. Ordonnant à tout le monde sauf son cousin de sortir. Son chien garderait la porte. Ils ne se firent pas prier. Il était mauvais de désobéir à BAAL en ce moment, ça signait la mort.

Nikolaï adressa un regard froid à son cousin.

« -Pourquoi es-tu venu ? »



© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 12 Jan - 21:26


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Si vite... Si tôt... Peut-être trop... Alexsei n'avait pas put s'empêcher... Il avait besoin de revoir sa famille, encore une fois... Cette fois, il avait bien entendu prévenu Saemon de son absence, la dernière fois, ce pauvre garçon avait finit par tellement s'inquiéter qu'il avait finit épuiser à chercher après lui. Mignon... mais quel idiot! Mechtcherski avait tout de même finit par s'en vouloir... le pauvre avait eut l'air tellement inquiet... Il se promit que ça n'arriverait plus et qu'il lui laisserait un mot, histoire qu'il sache. Et c'est ce qu'il avait fait, ce jour, ou il repartit en direction du Styx... Il avait besoin de revoir son cousin, et surtout son oncle, il avait l'air tellement mal en point... Il fallait avoué que le Russe finissait par s'inquiéter également pour lui, après tout... S'était son oncle... Et... Nikolaï et lui ne s'entendaient plus trop ces derniers temps, voir peut-être pas du tout même.

Combien de temps s'était produit entre le fait qu'il avait réussit à sortir de cette ville grace à son cousin... Et son soudain retour ? Ho... Deux semaines... Qu'avait-il bien put faire ce petit Russe durant ces deux dernières semaines ? Alexsei avait profiter de la situation pour... s'entraîner... Il avait chercher à se nourrir un peu plus et mieux bien sur, même si les temps étaient dur, il s'était même remit au sport... Et il avait commencer par les pompes. Bien sur, il n'en faisait pas autant qu'avant, mais s'était déjà un bon début malgré tout. Il est clair qu'il avait une meilleur mine qu'il y avait deux semaines... Il avait même finit par dormir un peu plus. Il avait l'air tellement moins... mort... pour le coup. S'était bien plus plaisant de le voir comme ça, que cette tête de « fantôme, mort vivant » toute la journée quoi. Il avait pas perdu de ces tics... S'était peut-être quelque chose qu'il ne risquait pas de perdre avant un bon moment, et d'un côté, c'était tout ce qui avait de plus normal. Quand au fait qu'il se mutilait, il avait beau tenter de faire tout son possible pour éviter ce genre de chose, il y avait des moment ou Akio prenait un malin plaisir à le forcer sur ce chemin et irrémédiablement, il finissait par se mordre ou encore de se couper... Tsss, putain d'Akio !

Durant le trajet, un soupire s'échappera de ces lèvres, plusieurs fois, tout en ce demandant comment allait réagir son cousin... Il lui avait bien dit de ne venir qu'en cas de réel problème et là... S'était quoi son souci ? Réellement ? Il s'inquiétait pour son oncle ? Pour son cousin ? Il voulait s'assurer qu'ils allaient bien ? Il voulait... montrer qu'il pouvait s'en sortir malgré tout ? Qui sait ce que ce gamin avait en tête. Par moment, tout se mélangeait tellement vite... Et Akio n'arrangeait pas toujours les choses. Alexsei allait devoir apprendre... a vivre avec cette part de lui et de reprendre pied... Après tout, s'était un Mechtcherski, non ? Il fallait qu'il s'en montre digne... Que son cousin soit fière... Non... Que sa famille tout entière soit fière d'avoir un Americano-Russe dans leur famille. Il ne put s'empêcher de sourire quand il se mit à approcher de ces grande portes... précieusement garder... Alexsei reprendra très vite son sérieux, demandant à voir BAAL... Qu'il était là... pour rendre un rapport de mission...

Le Russe n'en démordra pas... Son regard se fit si sérieux face à ces soldats, il avait pas peur. Bien qu'il connaissait tout les dangers d'être venu ici, pourtant... Il ne ressentait pas la peur. Peut-être que s'était l'une des première fois durant ces dernières années qu'il n'avait pas peur face à une situation, même si sa peur qui l'avait nourrit durant tout ce temps concernait Akio et le mal qu'il pouvait faire. On lui demandera alors de suivre... Mais qu'il allait pourtant devoir patienter... Sûrement que Nikolaï devait être occupé à une connerie pour l'Empire... Les ... Armées de l'air... Mouais... S'était pas ce qui l'intéressait le plus, pour l'heure, il voulait voir son oncle, prendre de ces nouvelles... Mais bien sur également de son cousin, ne s'attendant pas du tout à la suite... Ce qui était certains.

Le jeune homme a la chevelure corbeau s'avancera, suivant les soldats, remarquant les regard qu'on lui lançait par moment... Pour le coup, il ne comprenait pas vraiment pourquoi... Il aura très vite finit par pensé à ce qu'il avait fait, quand il avait craqué, lors de sa première venu en ces lieux... Que s'était-il passer ici durant ces deux dernières semaines, putain ? Un soupire s'échappera de ces lèvres, alors qu'il mit ces mains dans ces poches, se contentant tout simplement de suivre le mouvement. Ni plus... Ni moins. Malgré l'interrogatoire... il se contentait de garder le silence, ou de dire un simple « top secret », histoire qu'ils comprennent que ce n'était pas vraiment leurs affaires, même pas du tout en vérité. Lorsqu'ils arriveront sur la place rouge, son regard finira sur... le cadavre... Ou « BAAL » était écrit dessus... Alexsei dut prendre sur lui à cette vu, il avait qu'une envie en voyant cela... Savoir ce qu'il s'était passé... Savoir... Pourquoi mettre aux yeux de tous un cadavre... Il serra les dents alors qu'il regardera le cadavre tout le long du chemin, avant de quitter ce mort de sa vue en posant ces pupilles sur le Kremlin, ou il sera emmener dans une pièce... Toujours garder par des soldats...

Putain... S'était pas un gamin... ils pouvaient bien se barrer ces crétins... Il avait juste besoin d'attendre Nikolaï, il allait pas non plus mettre cinq heures pour venir... Si ? Un soupire s'échappera de ces lèvres alors qu'il finira par... S'appuyer contre le mur de la pièce, en croisant les bras après s'être allumer une cigarette. Il avait l'air... De retrouver une part de lui même... Ce qu'il avait perdu dans ce laboratoire... lors de toutes ces tortures... ces supplices... Quand ils brisèrent toujours plus son coeur et son âme... Il avait finit par se perdre lui même... Dont certains trait de caractère qu'il avait finit par refouler durant tout ce temps... Parfois... Certaines chose revenait sans trop savoir pourquoi... Et la, son air... « je m'en cogne de ces soldats, j'ai pas que sa à foutre » était de retour. Tout ce qu'il voulait s'était qu'on cesse de l'interroger, mais surtout que son cousin finisse par rappliquer et qu'il puisse aller voir son oncle.

Plus le temps passait... Plus il avait l'impression qu'on se foutait littéralement de sa gueule... Et Alexsei du prendre sur lui pour rester patient... Silencieux et tout simplement attendre... jusqu'à ce qu'une porte s'ouvrit... Ces pupilles bleus se dirigeront aussitôt vers celle-ci, remarquant clairement... Un truc... bizarre... S'était quoi ce truc ? Jusqu'à ce qu'il finisse par voir le visage de son aîné... Alexsei se redressera doucement, alors que les soldats se mirent à sortir... La porte sera garder par son chien... Et le jeune homme froncera aussitôt les sourcils face au regard que lui lançais son cousin... Putain, il était sérieux là ?

 « ... Salut... Moi aussi... Je suis ravi de te revoir... »

Ces pupilles ne quitèrent pas son aîné, jusqu'à ce que son regard finisse par descendre sur son bras... Que s'était-il passer durant son absence ? Pourquoi... Le bras de Niko' avait finit par... avoir une sorte de mutation... ? Est-ce que s'était grave ? Il serra les dents avant de soupirer et de relever le regard vers le visage de son aîné, penchant la tête doucement sur le côté avant de sortir un sac de bonbon de sa poche... A la fraise... Ces préférés... Il avait finit par en retrouver... Avec de la chance. Il en mangera une, avant de s'approcher de son cousin en fronçant les sourcils et de tendre un bonbon devant ces lèvres en affichant un sourire sur son visage. Quoi ? Il fallait qu'il tente de détendre un peu l'atmosphère, non ?

 « Je... écoute, soit pas en colère, tu veux... Je suis pas venu pour ça... Tonton... il va bien... ? »

Un soupire s'échappera de ces lèvres doucement, avant de détourner aussitôt le regard... Il ne parlera pas de son bras, ni du cadavre sur la place rouge... Il ne s'en fichait pas mais... Alexsei avait l'impression que ce n'était pas le moment d'aborder le sujet... Ces pupilles finirent rapidement sur son bras... Ces griffes... Il était sur que... s'il faisait un geste de travers, qu'il disait quelque chose qui le mettrait en colère... Son cousin n'hésiterait pas à lui faire du mal malgré qu'ils soient tout deux de la même famille. Il avait l'impression... Que quelque chose avait changé ici et... ça ne lui plaisait pas vraiment, voir pas du tout même.



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 12 Jan - 23:18

Belote. Rebelote.
With Alexsei



« -... Salut... Moi aussi... Je suis ravi de te revoir... »

Leurs regard se défièrent un moment, tel deux animaux fière. Nikolaï pu constater que son cousin avait meilleur mine. Les joues un peu moins creuse, un teint plus rosé. Il avait dû reprendre le sport comme il le lui avait promit. Son 'entrainement'. Il pouvait être fier de lui, il ressemblait de plus en plus à un vrai Mechtcherski. Alexsei tenait ses promesse, il devenait un homme.

Certes, son cousin devait être déçu par cet accueil, Nikolaï en avait conscience, mais venir à Styx ne devait pas être une source de réconfort pour lui. Et ça, il devait le comprendre. Reste à savoir ce qu'il avait poussé à franchir ses portes.
Il n'avait pas l'air blessé... mais ça, le militaire s'en doutait, après tout son cousin est infecté au virus G. Un manque de sérum peut-être ? C'est bien possible, le dignitaire démoniaque s'était efforcé de réduire les fuites au maximum. Mais si c'était réellement la raison de sa venue... il aurait le regret de lui dire qu'il devrait rester ici. A quoi bon rester dehors sans provision ? Il laisserait son cousin prendre un trop gros risque.

C'est alors qu'il vu Alexsei baisser les yeux, il n'eut même pas besoin de baisser la tête pour savoir ce qu'il regardait. Évidemment, il voyait de l'oeil sur son bras son cousin le fixer. L’œil le regarda un moment. Alexsei pouvait penser ce qu'il voulait, il était bien là et il n'était pas près pas partir. Il referma son deuxième œil, comme par pudeur, même si ce n'était vraiment le cas. Il n'avais pas besoin de se cacher. Il était chez lui... n'est-ce-pas ?

Son cousin sortit quelque chose qui interloqua le plus vieux, l'étonna même. Un paquet de bonbon à la fraise... une chose si rare. Il ne lui avait pourtant pas donné la dernière fois... où avait bien t'il pu se dégotter ça ? Va savoir... Ça lui donnerait presque faim. Presque.
Il vu son Alexsei manger une de ces sucreries, jusque là rien de grave... mais lorsqu'il s'approcha de lui, lui en tendit un en retour à quelques centimètres à peine de ses lèvres... le dignitaire démoniaque se figea. Que devait-il faire ? Le repousser ? Accepter cette gourmandise ? Ne pouvait-il tout simplement pas lui passer le paquet ?! Pourquoi faire ça !

« -Je... écoute, soit pas en colère, tu veux... Je suis pas venu pour ça... Tonton... il va bien... ? »

Nikolaï aurait pu prendre ce bonbon, il aurait pu. Mais lorsqu'il l'entendit prononcer ces mots. Ce ne fut pas une colère, mais une rage qui le prit. Alors comme ça Alexsei lui avait désobéit. Il s'était rendu à Styx sans raison valable. Se mettant en danger, le mettant une fois de plus dans la merde. Et il OSE. Il OSE lui parler de son père comme si de rien n'était ?!
Nikolaï était à deux doigts de le frapper, réellement. Il ne savait pas ce qui le retenait de le faire, mais une chose est sûr, c'est qu'il ne fermera pas les yeux là dessus.

Il fit valser le paquet de bonbon d'un violent revers du bras gauche. Ses griffes déchirèrent avec une aisance effrayante le plastique un plein vol, toutes les fraises enrobés de sucres tombèrent une par une contre le sol. Il lui adresse un regard furibond et en piétina d'un coup de botte sec.

« -Tu te moque de moi j'espère ? Dis moi que tu te moque de moi Alexsei. Tu ne sais pas les RISQUES que j'ai prit en te faisant sortir. Le dossier que j'ai dû étouffer. Tu n'as pas conscience UNE SEULE SECONDE de ce que ça m'a couté de te laisser en vie. Alors t'as intérêt à me trouver une bonne raison, sinon je t'éventre sur place. Et je le ferais. »

Toutes la confiance qu'il avait en lui se brisa en éclat au même titre que ces pauvres tagada. Il n'aurais jamais pu penser que son cousin était con à ce point pour se ramener sans raison valable à l'intérieur d'un des pilier de l'empire. A quel point il le mettait en danger et la vie de son père. Parce-que si LUI tombait, son père mourrait aussi.
Et pourtant, Nikolaï haussa à peine le ton, il lui répondit juste d'un ton acerbe avant de se retourner dos à lui. Il lui fallait maintenir les apparences. Un espion de l'empire ne pourrait faire son rapport dans un endroit si exposé, il fallait qu'il le traite aux mêmes titres que les vrais, il devait le recevoir dans un espace plus privé. A l’abri des oreilles indiscrète. Comme dans ses appartements.

« -SOITE ! TU VEUX ALLER VOIR MON PÈRE ? ET BIEN ON VA LE VOIR !  »

Là. Il avait haussé le ton. Rien que de repenser à son père lui foutait la gerbe. Il s'avança vers la sortie, empoigna la porte de sa main griffue qui ne manqua pas de bousiller le bois et sortit en trombe. Il lui parla mal, très mal. Mais Alxsei le méritait, il venait de faire la plus grosse connerie de sa vie.
Cet inconscient.

« -Suis moi petite ordure. »



© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 13 Jan - 0:22


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Ce... crétin... Ce... Cet enfoiré... Il avait gâché ces bonbons... Ils avaient finit par tomber sur le sol... L'emballage déchirer... Alexsei avait eut un mouvement de recule sur le moment, il n'avait pas eut peur, bien au contraire, s'était juste un moyen de défense... Les pupilles du jeune homme finiront sur les bonbons sur le sol, avant de serrer les dents... Est-ce qu'il se rendait compte du temps qu'il avait mit pour mettre la main dessus ? Est-ce qu'il savait que ces bonbons lui tenait à coeur d'une certaine façon parce que s'était... les bonbons préféré du Russe, mais aussi que s'était ça que son père lui achetait quand il était gamin... Est-ce qu'il était sérieux putain ? Le jeune homme se braqua aussitôt... il se contentait de garder le silence... Il ne prenait même pas la peine de lui répondre sur le moment... Mais pour qui se prenait-il ?

Est-ce que cet idiot pouvait comprendre, ne fus-ce qu'une seconde, qu'Alexsei avait besoin de voir sa famille ? Non... Non... il ne pouvait pas comprendre... Sur le moment, c'est ce qu'il se disait... Même avec les disputes avec son père, Nikolaï avait encore son paternel... Et Alexsei ? Il avait quoi depuis tout ce temps ? A part un dédoublement de la personnalité et la solitude ? DITES LUI ?! Mechtcherski ressera un peu plus les dents, et les poings... Il fallait qu'il se contienne... Akio se mit à rire... Il ne pouvait pas s'empêcher de lui crier, qu'à chaque fois qu'il viendrait... Qu'à chaque fois qu'il verrait son cousin... Qu'il finirait par en souffrir d'une manière ou d'une autre... S'il pouvait fermer sa gueule une bonne fois pour toute...

 « Calme toi... Nikolaï... Je ne suis pas venu pour me prendre la tête... Je... »

Il ne put terminer sa phrase... Comment pouvait-il avoué que son cousin lui manquait... Que son oncle lui manquait... En vérité, toute sa faille lui manquait... Il ne pouvait pas s'empêcher de se dire, que s'il n'avait pas fait ça tête de mule durant toutes ces années, il aurait finit par apprendre à tous mieux les connaître et il aurait surtout finit par tisser de vrai lien avec son Père... Mais comment pouvait-il deviner tout ce qui se produirait ? Hein ? Personne ne pouvait prévoir ce genre de chose... personne. Un soupire s'échappera de ces lèvres, alors qu'il détournera littéralement le regard . Peut-être qu'il avait belle et bien sdéçu son aîné sur le moment... mais de la qu'il mette en cause le fait qu'il n'avait pas, encore une fois, prit des risques pour Alexsei, le frustrait au plus haut point... Si s'était le cas... Il n'aurait pas chercher à changer, il aurait pas voulu se remettre au sport et il se serait juste laisser sombrer...

Le jeune homme a la chevelure noire se contentera juste de le suivre... Il baissera doucement les yeux, avant de mettre ces mains dans ces poches en se mordant l'intérieur de la joue à sang... putain... Comment pouvait-il... lui parler comme ça... Autant les Mechtcherski avait du caractère... Autant il ne supportait pas de se faire agresser de la sorte, pourtant... Alexsei se contentera d'encaisser, comme il avait l'habitude de le faire... Il encaissait ce que disait Akio... S'était au tour des paroles de Nikolaï maintenant. Il encaisserait quoi qu'il dise... Il pouvait même le brisé une seconde fois si sa pouvait le soulager de toute sa frustration... Alex', il serait littéralement près à se sacrifier pour son cousin et son oncle, sa famille, la seul qui lui restait... et il comptait bien faire quelque chose pour les sortir tout les deux de l'Empire, même s'il savait que pour Niko', sa risquait d'être bien plus complexe que cela. Mais... il se le promettait... il l'abandonnerait pas.

Les pupilles du jeune Mechtcherski fixeront longuement la nuque de son aîné, alors... qu'il se remémorait l'incident de Moscou... Quand il était venu le sauvé, lui et Ivan... Qu'il s'était sacrifier pour lui... Il avait une dette éternel envers lui... Il le savait et en avait conscience... Il se le jurait encore... Il sauverait son cousin peut importe s'il devait y rester ou pas... la famille... C'est important, c'est ce qu'il avait toujours dit à Alexsei et il comptait bien user de ces mots pour faire ce qu'il fallait maintenant. Qu'il laisse... le poids de protéger la famille sur les épaules d'Alexsei... même si sa l'écraserait... Il encaisserait, supporterait vents et marais, rien que pour... eux. Il s'arrêtera à peine un mètre de son cousin, quand celui-ci se stopa devant une porte... Les pupilles du jeune cousin toisera l'aîné un moment avant de finir par entrée à sa suite... Constatant donc tout le luxe de cette appartement... C'était vraiment joli... Il regardera un peu autour de lui... Avant que ces yeux bleus finisse par se poser sur le dos de son oncle... dans sa chaise roulante ;.. face à la fenêtre... Il serra les dents, avant de se mettre à marcher un peu plus rapidement vers lui, lâchant la bretelle de son sac à dois, offert par Nikolaï deux semaines plus tôt, en plein milieu du chemin pour finir par s'arrêter derrière son oncle... posant une main, doucement, sur son épaule.

 « ...Tonton... Je t'avais promit de revenir, tu vois... ? »

Le jeune homme observera longuement son oncle... Il avait l'air tellement... Telleent mal en point... Il serra les dents doucement... Il prenait ces médicaments ou pas.. ? Pourquoi Nikolaï ne faisait rien ? POURQUOI ?!



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 13 Jan - 19:41

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Le diable en personne se mouvait aux travers de ces couloirs sombres. Tout du moins, sa représentation. Nikolaï était effrayant, l'expression qu'il tirait était effrayante. Un mélange de colère, de déception et d'envie de meurtre, sincèrement. Il était furieux contre son cousin et le faisait très bien ressentir à son entourage. Les soldats qui n'étaient alors que peu rassurer vis à vis du comportement de leur supérieur ces derniers jours l'étaient encore moins. Une chose est sûr, personne n'oserait tenter quoi que ce soit dans l’immédiat.
Son chien le suivait la fourrure hérissée marchant au même rythme, ses yeux scrutaient un à un chaque proies potentielles. Le traversée du bâtiment fut silencieuse. Presque morose, quelques plaintes venaient des soldats dans le dos de Nikolaï évidemment. Oui, il fallait se tenir à carreaux, qu'importe qu'on trouve ce changement de loi dégueulasse. Ses hommes ne pourraient plus rire avant longtemps.

Il trouvait cela inadmissible. Comment Alexsei avait pu ainsi trahir sa parole ?! Revenir pour rien et prétendre qu'il ne veut pas que cela créer d'embrouille. Il était con ou quoi ? Évidemment qu'il allait lui gueuler dessus ! Il croyait quoi ? Qu'il allait lui dire oh, non pas grave, je suis content de te voir après tout STYX tu y rentres comme tu y sorts c'est juste une des villes de l'empire.

Il finit par arriver chez lui. Dans son appartement initial avant qu'il ne déménage deux pièces plus loin. Sa main se posa sur la luxueuse poignée avant de lâcher un dernier soupire. Il n'avait aucune envie de voir son père, ni de devoir subir les retrouvailles entre son cousin et ce dernier. Il prit son courage à deux mains et finit par ouvrir la porte et rentrer, sans un mot, le regard ailleurs, un air toujours agacé au visage.
Son père ne répondit pas à ce bruit d'entrée. Il devait encore tirer la tronche. Comme d'habitude. Il lui faisait la gueule à chaque fois qu'il venait et c'était réciproque. Leur relation père fils était réduite au néant. Tout ce qui les reliait était désormais un nom.
Mechtcherki.

Alexsei s'approcha du vieillard, posa une main sur lui, aucune réponse.

« -...Tonton... Je t'avais promit de revenir, tu vois... ? »

Le père Mechtcherski avait bien changé, et seulement en deux semaines, il avait l'air d'avoir prit encore des années de plus. Son visage était plus marqué, il semblait avoir perdu encore quelques cheveux, toujours aussi blanc, terne. Sous ses yeux des poches, sur son visage des tâches de vieillesse. Il ressemblait à un vieille homme au bord de la mort.
Et son dernier souffle ? Il semblait le réaliser à l'instant. Sa main fébrile et amaigrît tenait sa poitrine avec crispation. Son souffle était douloureux, bruyant, irrégulier. Il releva à peine les yeux vers Alexsei, une petite lueur se refléta au fond de ses yeux, il l'avait reconnu.
Sa main avança vers le plus jeune, se referment de ce qui semblait être toute ses forces, mais qui n'était en réalité presque rien. Ses lèvres n'arrivèrent pas même à articuler un mot.
Son cœur menaçait de lâcher, à tout instant.

Et Nikolaï l'avait remarqué, alors même qu'il s'était mit en tête de bouder dans un coin. c'est là qu'il remarqua un détail, il faisait légèrement plus froid dans la pièce. Il ne l'avait pas sentit avant trop occuper à ruminer sa colère. Mais, il remarqua la fenêtre du balcon ouverte, certainement depuis peu.

Ça tambourinait dans sa poitrine. Une étincelle s'agita dans sa pupille, il paniquait. Clairement. Le grand BAAL se remettait à paniquer, comme avant. Avant qu'il soit devenu cet être rigide et aussi froid qu'une statue de glace.
Il voyait son père mourir devant ses yeux. Toutes les horreur qu'il avait commit ou vu n'étaient rien à côté de ça. Toute cette peur qu'il avait ressentit, ces dangers qu'il avait affronté.
Étrangement, celui qui prétendait le détestait était débordant d'amour envers lui et sa famille.
Il se précipita au chevet de son père. Ses yeux firent un allé retour entre la fenêtre et lui.

« -PUTAIN PAPA ACCROCHE TOI !........ ME DIS PAS QUE T'AS FAIT CA ?! C'EST LA TROISIÈME FOIS CETTE SEMAINE ! »

En effet, Nikolaï savait très bien ce qu'il s'était passé. Depuis qu son père passait son temps à le faire chier au plus haut point entre ça et... ses tentatives de suicides diverses et variées. Ou essayer d'empoisonner son chien ce qui n'avait pas fonctionné et tant mieux. Il se rappellerait toujours de la nuit lorsqu'il dormait sur le canapé de ce bruit de roue... et lorsqu'il avait ouvert ses yeux son père tenait une hache de boucher et tentait de le viser lui ou son bras... il ne s'était pas trop posé la question sur le moment. Dans tout les cas, Nikolaï se rua vers le balcon, adressa un dernier regard à son cousin. Un regard qu'il n'avait jamais lancé alors. Un regard d'une personne terrorisé, comptant sur lui comme s'il lui confiait sa propre vie. Il demandait de l'aide.

« -Occupes-toi de lui ce con à encore balancé ses médocs' par la fenêtre ! Je reviens ! »

Et il sauta, oui, il sauta du balcon qui était à une hauteur humainement inacceptable. Fuck it. Le temps pressait. Il ne voulait pas perdre un seul instant. Il savait que son corps le supporterait. Après tout, il le connaissait mieux que quiconque... et il retombait très bien sur ses pattes.

Mais alors que le dignitaire démoniaque était occupé à récupérer des médicaments pour son père, celui-ci toujours dans l'appartement serra un peu plus le bras d'Alexsei. Il lui jeta un regard presque suppliant, pathétique même. Où était passé ce fier Mechtcherski d'entant ? Celui qui avait dressé son fils et botté le cul des pires lascars ?
Il murmura faiblement.

« -S'il te plait Alexsei... achève-moi avant qu'il ne revienne... je t'en prit.... »

Il ne s’était même pas trompé de prénom.
Pendant ce temps, derrière eux. Et après toutes ses émotions, cette distance par rapport à son maître... le colmillos se mit à grogner de manière agressive à l'encontre des deux personnes présente dans cette pièce. Il se préparait à bondir.


© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 13 Jan - 20:25


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Le regard de Alexsei ne quittera pas son oncle une seul seconde... Il avait tellement l'air mal en point... Il était pas con... Il y avait encore cette histoire de médicaments... putain... il avait l'air d'avoir prit un putain de coup de vieux... Il était ou cet oncle si fort et tenace ? Putain... Que s'était-il passer en deux semaines pour que les deux seuls membres de sa famille finissent par changer autant ? Qu'avait-il fait ? Est-ce que tout était de sa faute ? Il savait bien qu'il avait mit en danger son oncle et son cousin... Alexsei n'était pas un crétin... mais il préférait cacher la plupart de ces ressentit... parce qu'il... avait été habitué à agir de la sorte... Même si parfois... sa pouvait ressortir d'un coup... Autant, Alex' allait mieux... Autant l'état de son oncle le brisait... Akio en profitait pour bien le lui faire savoir en riant... Qu'il se taise... Ce n'était pas le moment, putain !

Mechtcherski serra les dents, avant que ces pupilles finissent par se poser sur son cousin, qui vint à gueuler... QuoI ? Il se passait quoi ? Pour le coup, on pouvait lire l’incompréhension dans le regard du jeune homme. Putain mais qu'est ce qu'il se passe !!? Alexsei reposera les yeux sur son oncle, qui avait finit par poser la main sur son bras... il avait l'air si mal... Le Russe se mordit l'intérieur de la joue, à sang, pourquoi... Mais pourquoi il se laissait mourir comme ça ? Est-ce qu'il s'agissait du fait que Nikolaï avait tant changer ? Toutes ces conneries qu'il avait faites ? Mais... Et s'il apprenait pour Alexsei ? Réagirait-il de la même façon ? Le jeune homme verra du coin de l'oeil son cousin aller vers la fenêtre, entendant parfaitement ces mots. Il tendra la main vers lui mais... il sera trop tard... Niko' avait sauter... IL ETAIT PAS BIEN OU QUOI ?!

 « Ni...ko... ? »

Le coeur du jeune homme manqua de rater un battement, fixant la fenêtre de son regard bleuté avant que ces pupilles ne se pose de nouveau sur son oncle quand il sentit un peu plus celui-ci serrer son bras... Et... Ces mots... Alexsei eut l'impression que son coeur se détruisit sous les paroles de son oncle... Comment... ? Pourquoi... ? Il fixera longuement son oncle... Serrant les dents... Pourquoi... ? Lui demander une chose pareil ?! Alexsei serait incapable de le tué... Il... Il avait déjà enlever la vie de son propre Père... Et s'était bien ces images qu'il revit ... Son bras se leva... Il visera la tête de son Père... il tira... Tout s'était passer très vite... Et pourtant.. Il avait l’impression que ça avait durer toute une vie... C'était juste horrible pour lui de se dire que son propre oncle pouvait se permettre de lui demander une chose pareil... POURQUOI ?!

Le jeune homme ne savait pas quoi répondre... Il était comme bloquer... Il avait qu'une envie, s'était de revoir son oncle comme il était avant... Il... Il se jura de tout porter... Il... avait juste qu'une envie... Porter toute la douleur que ressentait son oncle... Toute la souffrance que lui et son cousin pouvait avoir... il voulait le porter... Il voulait être celui qui allait tout encaisser, il pouvait le supporter... Il savait qu'il pourrait tout encaisser... Le jeune homme a la chevelure corbeau verra néanmoins du coin de l'oeil ce putain de clébard près à bondir... Sur qui voulait-il sauter ce connard ?! Sur son oncle ?! Non... Non ! L'animal n'hésitera pas une seul seconde à bondir vers son oncle... Alexsei... ne le laissera pas faire... Et s'interposera, protégeant son oncle de son propre corps, encaissant... les griffures de ce foutu chien, dans le dos, les dents s’enfonçant dans sa chaire... l'odeur de son propre sang qui avait l'air de tellement plaire à Akio... Le jeune homme serra les dents, tête baisser, il supportait étrangement la douleur, alors que ces doigts se serrait sur la fourrure de ce putain de chien...

 « Comment... peux-tu... chercher à vouloir m'abandonner... Papa... »

Alexsei ne se rendit pas vraiment compte de ce qu'il avait dit... Ce... « Papa » qui était sortie instinctivement alors qu'il repensait à son propre père... Il serra un peu plus les dents, alors que ce putain de chien était encore sur son dos à férocement lui mordre l'épaule... Il encaissait... Encore une fois, il encaissait toutes les douleurs... Arrivera-t-il un jour à saturation ? Qui sait ?

 « Il est hors de question que je te tue... Jamais... Plus jamais... je perdrais un membre de ma famille... Laisse moi... tout porter sur mes épaules... Laisse moi supporter la douleur, la souffrance, les responsabilités de nos actes... Je te sauverais, toi et Niko... »

Dit-il alors en relevant son visage, toisant son oncle du regard... Avec cette étrange lueur... si déterminé... Si sur de lui... Il avait l'air tellement confiant dans ce qu'il disait... Et Alexsei était véritablement sérieux... Plus jamais on se sacrifierait pour lui... Plus jamais il ne perdra sa famille... Il en était hors de question... Mechtcherski se jura d'être plus fort et il sauverait son oncle et son cousin... Il ne les abandonnera jamais... Le jeune homme crispera un peu plus ces doigts dans le pelage de ce putain de chien, avant de serrer les dents pour jouer de sa force sur l'animal parasiter et de le faire lâcher prise, avant de le lancer dans la pièce... contre la porte... Rien à foutre si Nikolaï allait être en colère.

 « PLUS JAMAIS VOUS NE SOUFFRIREZ ! PUTAIN !!! Laissez moi tout encaissez ! Je le supporterais mieux que quiconque dans cette famille ! On... abandonne personne... »

Les pupilles du jeune homme fixeront longuement le chien... Il ne savait pas si son cousin était revenu... Mais il était face à son oncle, près à le protéger si le chien se mettait à attaqué de nouveau. Ces poings serrer, il grognera en toisant l'animal du regard. Ce garçon avait l'air d'être si déterminé... mais n'avait-il pas raison d'une certaine façon ? La souffrance... il pouvait encaisser non ? Il l'avait toujours fais depuis sa sortie de laboratoire... Certe il en était ressortit brisé... mais s'était ça qui faisait de lui ce qu'il était aujourd'hui... Il finissait même par se dire... qu'en sachant supporter la douleur... qu'il pourrait supporter celles de sa famille... Non ?



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Lun 18 Jan - 23:07

Belote. Rebelote.
With Alexsei



L'heure était grave. La créature avait ses crocs planté dans l'épaule d'Alexsei. Il déchirait sa chaire, laissait couler ce sang dans sa gorge et se répandre au sol. Elle ne cessait de bavait tandis que sur son dos, son excroissance se mettait à bouger. Comme si sous sa peau grouillait des millions des vers.
Son regard n'était pourtant pas agressif, il était vitreux. Ce n'était que cette enveloppe charnelle, morte, qui attaquait. Ainsi, le chien ne bronchea pas lorsqu'il fut saisit par la peau du cou. Pire même, il referma sa prise. Ses pattes arrières battaient contre le dos de sa proie, le lacérant de ses griffes.

« -Comment... peux-tu... chercher à vouloir m'abandonner... Papa... »


Le Père Mechtcherski voyait cette horreur se dérouler devant lui. Le chien de son fils, non... la créature de ce monstre avait gravement blessé son neveu. Ce chien n'était pas un chien normal, il avait des crocs d'au moins dix centimètres, ceux-ci avait atteint les os à coup sur et ne tarderait pas à les broyer. La plaie allait s'infecter, certainement.
D'un geste plus vif, certainement l'adrénaline, il pivota avec difficulté son fauteuil, son neveu tenait bon. Tel un vrai Mechtcherski, il supportait la douleur comme un homme. Il ne pouvait être plus fier.
Des larmes roulaient sur ses joues, lorsqu'il l'avait appelé papa. Le Père Mechtcherski repensait certainement à son frère, décédé, à son fils, perdu. A la douleur que pouvait exprimer le seul membre de sa famille qu'il lui restait désormais.
Il devait agir.

« -Il est hors de question que je te tue... Jamais... Plus jamais... je perdrais un membre de ma famille... Laisse moi... tout porter sur mes épaules... Laisse moi supporter la douleur, la souffrance, les responsabilités de nos actes... Je te sauverais, toi et Niko... »


Des doigts déterminé et emplit de la force du désespoir s’emparèrent du chien, l'arrachant de son monticule de chair. La créature poussa un grondement tout sauf celui d'un chien emportant un morceau avec lui, s'agitant comme un diable.
Dans la seconde, elle s'écrasa contre la porte. Retomba au sol sans émettre un cri de douleur. Comme si elle ne ressentait rien, comme si elle était morte. Elle se releva de façons désarticulée, gobant ce morceau de chair qu'elle avait emporté avec elle.

« -PLUS JAMAIS VOUS NE SOUFFRIREZ ! PUTAIN !!! Laissez moi tout encaissez ! Je le supporterais mieux que quiconque dans cette famille ! On... abandonne personne... »


Le Père Mechtcherski serra les dent. Il était hors de question pour lui que son neveux paye les pots cassé de ses erreurs et encore moins qu'il se mette en danger pour lui. Tout était de sa faute, il n'aurait jamais dû élever son fils ainsi, il aurait dû aller sauver lui-même son frère. Il n'aurait jamais dû laisser Olga se faire mordre et... il aurait dû tuer Nikolaï à chaque fois qu'il en avait eut l'occasion. Mais tous cela était au dessus de ses forces désormais, il lui restait une mission, une seule avant de pouvoir mourir en paix. S'assurer que son neveu, le seul membre de sa famille encore sain s'en sorte.
Il mit toutes ses forces dans ses roues et se plaça entre la bête féroce et Alexsei. Déterminé. Il n'avait plus rien à perde. Il mourrait donc ainsi.

« -Fuis mon garçon ! Promet moi de ne plus mettre tes pieds dans cet enfer. Je vais bientôt m’éteindre, je n'ai plus rien à perdre. Je suis né et je mourrais humains, laisse moi aller jusqu'au bout des choses. Ton père n'aurait pas voulu ta mort. »


La créature n'avait cessée démettre de grondement guttural. Elle passerait à l'attaque dans la seconde. Son dos s’arqua, l'excroissance au niveau de son dos se mit à bouger dans tout les sens. La peau finit par se rompre dans un giclement de sang et de pus, d’innombrables tentacules valsèrent dans tout les sens.
Il allait bondir sur le vieux, qui, de son corps faible mourrait sur le coup.

Jusqu'à ce que... le chien se stop. Il se figea, se redressa reprenant une posture neutre. Les tentacules ralentirent le rythme, mais étaient toujours bien là. Le calme pu de nouveau régner dans la pièce, les grognements s'arrêtèrent d'eux mêmes.

Des griffes s’agrippèrent au balcon.


[...]

Ses bottes s'enfoncèrent dans la neige, d'une réception presque féline. Un sourire s'étira sur le visage du dignitaire démoniaque. Il était devenu une machine à tué, se prouvant une fois de plus qu'il était un être supérieur, grâce à son parasite il avait pu s'élever au dessus des hommes.
Son œil balaya la neige, ainsi que celui sur son bras afin de chercher plus efficacement la boite de médicament de son père. Il poussa un soupire. Ce vieux grincheux ne s'arrangeait pas, plus les jours passaient, plus il devenait chiant en plus de s'affaiblir. Nikolaï s'inquiétait. Il avait beau être devenu un tueur froid, il n'en conservait pas moins son cœur. Il aimait sa famille. Sincèrement. Et les voir souffrir ainsi, autant son père qu'Alexsei lui faisait mal.

Bordel, où était ces médicaments ? Il se mit à chercher plus frénétiquement. La pression qu'il ressentait oppressait sa poitrine. Il devant faire vite. Il espérait que son cousin arrive à gérer la crise de son père. Pourvu que son cœur ne lâche pas. Pas maintenant. Il ne le supporterait pas.
C'est l'oeil du parasite qui finit pas localiser la précieuse boite. Le militaire remercia intérieurement ce second œil et se jeta sur ces médicaments salvateurs. A peine eut-il attrapé la boite de sa main droite, qu'il fit un bond de plusieurs mètres s'accrochant au premier balcon. Il salua au passage quelques soldats le regardant depuis la place. Oui, cette démonstration de puissance lui remontait le moral, un peu. Il fit un deuxième bond de cinq mètres, ses griffes se plantèrent dans le bois du balcon, lui offrant une prise plus franche. Il se hissa d'une facilité déconcertante soulevant sa montagne de muscle d'un bras. Un sourire au visage.

« -Papa, j'ai tes médicaments ! »

Il se décomposa, voyant que son chien avait fait appel au plaga, tout ce sang au sol, tachant les vêtement d'Alxsei, visiblement son sang, on pouvait encore voir ses blessures se régénérer. Et son père, tourné vers le cousin un air à la fois grave et à la fois déçu.
Que s'était-il passé ? Le colmillos n'aurait jamais fait cela sans être agressé préalablement, son parasite lui lui ordonnait de rester calme. Et c'est ce qu'il était. L’œil de Nikolaï fixa son chien, puis son cousin, puis à nouveau son chien. Son père avait l'air d'avoir meilleur mine, bien, il lui administrerait de force son médicament après avoir fait la lumière sur cette histoire.
Il se précipita au chevet de... de son chien. Ses mains se posèrent de parte et d'autre de la tête de l'animal, les tentacules de la créatures continuaient de gesticuler se posant parfois sur le bras difforme du dignitaire, ce qui ne semblait pas le gêner.
Le regard du Père Mechtcherski quand à lui, se fit dur envers Alexsei, réalisant que ses plaies se refermaient, qu'il était infecté, il se contenta de se détourner des deux roulants vers le fond de la pièce.

« -... Alors toi aussi tu es comme lui... comme eux. »


Nikolaï préféra ne pas ce mêler de ceci. Ça devait arriver un jour ou un autre. Il constata que son chien n'avait rien, son cousin en revanche, avait tapissé le sol de son sang. Il se serait sans doute inquiété si le virus G n'était pas en lui. Il devait cependant prendre un sérum, immédiatement, les capacités du virus avait eut l'air d'être énormément utilisée. Il serra un peu plus sa boite de médicament se dirigeant vers on père, mais s'adressant à Alexsei.

« -Tu m'expliqueras pourquoi tu as attaqué mon chien. Mais avant, je vais lui donner ses médicaments avant qu'il nous claque sans prévenir.

-Laisse mourir en paix, je ne veux pas de ça ! VOUS allez encore vouloir m'empoisonner.

-Qu'est ce que tu raconte ? Ouvre la bouche avant que je t'arrache les jours !

-OH je te vois venir sale sodomite ! Tu n'as pas intérêt de sortir le parasite que tu conserves dans ton bocal !

-PUTAIN BOUCLE LA ! OU JE L'INTRODUIS PLUS VITE QUE PRÉVU ! »


Sur ses douces paroles, Nikolaï attrapa avec violence de sa main normal la mâchoire de son père qu'il ouvrit de force tandis que le plus vieux se débattait et commençait à crier. Sa main monstrueuse tenait du bout des griffes les pilules de ses médicaments qu'il enfonça littéralement dans la gorge de son père. Nikolaï agissait avec brutalité, lui qui n'avait jamais levé la main sur son père, il était furieux de l'avoir vu frôlé la mort. Et son instabilité était d'autant plus amplifiées pas son état de semi-mutation.


© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Lun 18 Jan - 23:53


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Papa... Même s'il ne l'avait pas vraiment connu... C'est fout ce qu'il lui manquait... Il aurait voulu... le sauvé... Il aurait du arrivé avant qu'il finisse infecté et transformer en un de ces putains de mort-vivants... Sa lui aurait éviter de devoir lui coller, lui même, une balle entre les deux yeux. Sa avait été plutôt traumatisant pour le jeune homme à ce moment là... Et depuis ? Qu'est ce qu'il était devenu ? Il était devenu un soldat... Il avait finit par devenir un monstre infecté par le virus... Il... était qu'un monstre parmi les autres et trop instable... Putain... S'était juste horrible d'entendre ces choses là... Son oncle voulait vraiment mourir, il ne voyait plus d'espoir... Alexsei ne pourrait pas le laisser faire... Pas de cette façon... Si vraiment son oncle devait mourir, il voudrait... Qu'il meurt avec de bon souvenirs, du moins ce qui pouvait l'être en vu de la situation mondial. Le jeune homme serra doucement les dents, alors qu'il sentait ces plaies se régénérer...

Le voir dans cet état lui faisait mal... Il se rappelait encore de son oncle quand il pouvait marché, qu'il avait cette grande gueule... Alex se mordit l'intérieur de la joue à sang malgré ces blessures qui se soignait... putain... l'odeur de ce sang... même de son propre sang... Il serra les poings... Il entendait parfaite Akio se marrer... Lui dire qu'il ferait mieux de bouffer le vieux, qu'il ferait moins chier comme ça... Merde... S'était pas vraiment le moment bordel ! Et ce mal de crâne qui lui revenait... Putain... Sérum... Sérum... Le jeune Mechtcherski posera son regard sur son cousin qui était revenu... avec les médicaments, avant de rapidement détourner le regard, alors qu'il remarquait que son oncle se détournait de lui... Et ces mots... son coeur manquait presque un battement... Rien que le fait qu'il pouvait le comparé aux autres lui brisait le coeur... Il.. Il était un monstre certes, mais ne restait-il pas humain pour autant ? D'une certaine façon en tout cas ?

« ... Tonton... »

Akio ne cessait de rire... La douleur à son crâne lui faisait de plus en plus mal... Akio lui répétait que même sa famille finirait par le détruire, qu'il n'y avait pas que lui... Tout ces proches lui feraient du mal peut importe la façon dont ils s'y prendront. S'il pouvait la fermé... S'il pouvait tout bonnement ne pas être là ! Comme il le faisait toujours, Alexsei encaissait chacune de ces paroles... Il était le plus à même de pouvoir faire ce genre de choses... Le jeune homme a la chevelure noir, méchés de blanc, fouillera dans une des poches de son pantalon, attrapant un sérum entre ces doigts, qu'il se mettra à fixer et à faire tourné entre ces doigts... Avant d'entendre Nikolaï... Il serra les dents un peu plus en le suivant du regard... Il se foutait de sa gueule, là, non ? Comme si... Alexsei pouvait avoir fait quelque chose pour que ce putain de clébard face quoi que se soit ?!

Le jeune Mechtcherski observera son oncle et son cousin... Sans rien dire... Tardant à prendre son sérum... Vous... ? Parasite dans son bocal... ? De quoi parlait-il ? Pour le coup, il ne comprenait pas... Mais carrément... Il froncera les sourcils en voyant l'agissement de Nikolaï... Comment pouvait il faire une chose pareil ?! PUTAIN ! Le jeune remettra son sérum dans sa poche, avant de se diriger vers son aîné et de carrément lui attraper le bras, serrant son poignet alors qu'il fixera son cousin sévèrement...

« NIKOLAÏ !!! Putain, lâche le, bordel ! Depuis quand t'es aussi violent avec ton propre père ?! »

Comment pouvait-il faire une chose pareil ? Merde à la fin... il avait encore son père... pourquoi tant de violence !? Cela ne servirait strictement à rien... Complètement à rien... Sa ne fera pas peur à son oncle, il continuera tout autant ces conneries, non... Il accepterait pas que Niko' agisse de cette façon avec le frère de son propre Père, mort aujourd'hui... Alexsei... voulait qu'il agisse autrement... Bordel... S'était pas compliquer ? A moins qu'il finisse par perdre son humanité pour agir de cette façon ?!

Le jeune homme ne supportait pas cette façon d'agir avec le vieux Mechtcherski... Les membres de cette famille devait bien respecté les aînés non ? Alors il foutait quoi Nikolaï, là ?! Serra les dents, le jeune homme ne se fera pas prier pour aller foutre son pied dans la gueule de son cousin... Le respect... Il l'avait oublié ?! Alexsei, pour ça part, n'avait rien oublié de ce qu'on lui disait... Il serra les poings... Il ne voulait pas en arrivé là... Le jeune homme récupérera les cachets de son oncle, qu'il regardera un moment, avant de poser ces yeux sur le vieux... Il soupirera doucement avant de détourné les yeux.

« Je suis... un monstre... Je suis infecté... Mais n'empêche que j'en reste pas moins un Mechtcherski... Tu peux vouloir me repousser autant que tu le souhaites, Tonton... Autant que Niko' le fait, si tu veux... Sa m'empêchera pas de vouloir te protéger... Je me considère pas comme une race supérieur... Mais... Si je peux utiliser le virus pour devenir plus fort et faire en sorte que ma famille soit en sécurité... Peut importe ce que cela me coûtera... Je le ferais sans hésiter. »

Un soupire s'échappera des lèvres du jeune homme, avant de pencher la tête sur le côté et de l'observé du coin de l'oeil... Tout en lui tendant ces médicaments... Il en avait besoin... Il fallait qu'il les prenne... Il serra les dents, avant de sortir son sérum... Et de le mettre face à son oncle.

« Moi aussi, j'ai un médicament à prendre... Si je le prend pas, je meurs... Comment tu réagirais si je me laissais mourir ? Pour l'amour de Dieu... Prend tes médicaments... Te suicide pas comme ça, à quoi sa va te servir ? Tu veux rejoindre tata ? Papa ? L'vieux supporterait pas que tu te laisse crevé comme ça... Autant toi ou Niko'... Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski ! »

Alexsei toisera longuement son oncle du regard, avant de poser ces yeux sur Nikolaï... Il avait l'air dur sur le moment, il prenait la même expression sur le visage que son père... Il pouvait ne pas vouloir l'avoué, mais il ressemblait à son vieux quand il était jeune... Le gamin respectait ces aînés, mais... il avait aussi cette grande gueule, qui lui faisait dire tout ce qu'il pensait, il était peut-être un peu trop franc sur les bord... S'était pas aussi ce côté là qu'avait son Père ? Qui sait ? Qu'il cesse de blablater... Il a un sérum à prendre... Ou il le faisait exprès? Se serai pas étonnant d'un côté qu'il cherche à le prendre à la limite de ce qu'il pouvait supporter...



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 19 Jan - 1:28

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Lorsque son propre cousin lui reteint le poignet, le serrant avec force. Nikolaï a la respiration rapide, l'oeil révulsé s'arrêta quelque peu. Il avait l'air d'être là sans vraiment l'être. Prit dans une sorte de transe, un engrenage de violence.
Son œil croisa les siens, il affronta ce regard dur, réprobateur.

« -NIKOLAÏ !!! Putain, lâche le, bordel ! Depuis quand t'es aussi violent avec ton propre père ?! »

Il se figea sous ses mots. Ayant l'air de... non, c'était différent, il ne redescendait pas vraiment sur terre, il avait juste l'air de, prendre à demi-conscience de ses actes. Pourtant, son bras ne reculait pas, il était toujours mû par cette volonté, celle de faire prendre ses cachets à son père. Comme si cette action était un ordre pour lui, il devait obéir. Oui, il devait obéir à cette violence en lui. Cette impression qui son corps ne lui appartenait plus n'avait jamais été aussi présente et aussi fausse en même temps. Cette sensation, il voulait y succomber.
Il n'avait jamais porté encore la main sur son père. Il en avait terriblement envie. Why not ? Comme disent les anglais. Ce ne son que quelques coups. Insignifiant. Ce n'est pas comme s'il allait le tuer. Oui, il le voulait, il enfoncerait son bras jusque dans son estomac s'il le fallait. Qui à ce qu'on le morte, qui à ce qu'on le frappe. Il... il-

Nikolaï recula subitement, forcé de le faire par un violent coup de pied. Il lâcha les médicaments qu'il tenait alors. Sa main droite vain à se placé contre son visage et son nez en sang affublé d'une douleur aiguë. L'air désorienté quelques secondes, il ferma son œil. L’œil de sa main gauche, celui du parasite se braqua contre l'agresseur, puis contre le père, ce regard. Son père se tenait la mâchoire, apparemment douloureuse, un mélange de sanq et de bave coulait de sa bouche et son regard. Son regard choqué, une pointe de peur, celle d'une proie venant de faire face à son réel prédateur.
Il adorait ça.
Son paternel ne lui avait jamais lancé un tel regard. Il se sentait puissant. Il se sentait supérieur. Cet homme l'avait toujours brimé, toujours blâmé pour son comportement. Il l'avait renié, cet homme n'en avait juste rien à foutre de lui. C'était un étranger. Un étranger. Un étranger qu'il peut tuer. Tuer. Ce mot l'excitait. Ce mot attisait la flamme à l'intérieur de lui. Son être vibrait sous ce mot.
Tuer.


« -Je suis... un monstre... Je suis infecté... Mais n'empêche que j'en reste pas moins un Mechtcherski... Tu peux vouloir me repousser autant que tu le souhaites, Tonton... Autant que Niko' le fait, si tu veux... Sa m'empêchera pas de vouloir te protéger... Je me considère pas comme une race supérieur... Mais... Si je peux utiliser le virus pour devenir plus fort et faire en sorte que ma famille soit en sécurité... Peut importe ce que cela me coûtera... Je le ferais sans hésiter. »

Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER. Tuer. tuer. tUer. tuEr. tueR. TUer. tUEr. tuER. tUER. TuER. TUeR. TUEr. TUER.
L'unique œil de Nikolaï virait désormais au rouge. TUER. Sa pupille, pourpre fixait le sol d'une fascination morbide. TUER. Et alors que sa respiration était accélérée, subite, désordonnée, elle se calma instantanément. TUER. Il sentait les muscles de son bras rouler sur eux même, le parasite se tordre en lui. TUER. La douleur qu'il ressentait dans ses os, dans sa chairs. TUER. Elle s’estompait peu à peu, comme si son âme quittait son corps, il se sentait bien. TUER. Il se sentait... diablement bien. TUER. Et tout ceci, dans le dos de son père et son cousin. TUER.

De son côté, dans un monde totalement différent, le Père Mechtcherski fixait d'un œil dubitatif, pensif, son neveux. Ses yeux tremblaient, incertains. Les paroles d'Alesxei... Il posa ses yeux sur ses médicaments, puis sur cette seringue. Le sérum, ce qu'utilise les infectés pour se maintenir en vie. Un substitut des cachets, pour Nikolaï.

« -Moi aussi, j'ai un médicament à prendre... Si je le prend pas, je meurs... Comment tu réagirais si je me laissais mourir ? Pour l'amour de Dieu... Prend tes médicaments... Te suicide pas comme ça, à quoi sa va te servir ? Tu veux rejoindre tata ? Papa ? L'vieux supporterait pas que tu te laisse crevé comme ça... Autant toi ou Niko'... Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski ! »

Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski. Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski. Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski. Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski.
DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE  MECHTCHERSKI DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE MECHTCHERSKI DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE FAMILLE DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE MECHTCHERSKI DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE PAPA DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE TUER DIGNE DIGNE DIGNE DIGNE.
Les mots d'Alexsei se mirent à raisonner dans leurs têtes, autant au père, qu'au fils. Bien les deux n'étaient pas dans le même état d'esprit, ces mots auront un impacte, une conséquence.
Alexsei s'était montré brave, brave face au danger. Brave face à sa famille. Et pour la première fois, le gamin rebelle qu'il était parlait comme un homme. Comme son père. Comme un Mechtcherski.
Son oncle baissa les yeux instant, déglutit, puis tandis la main, il la tandis vers ses médicaments. Certes, il ne voulait pas voir son neveu mourir et il savait très bien que son frère n'aurait pas voulu de ça. Ni sa femme. Ses mains étaient moites. Devait-il choisir la solution de facilité ? C'était si tentant de se laisser partir, de tout laisser derrière, plus de problèmes, plus de souffrances, plus de honte. Mais il le ferait pour Alexsei et uniquement lui. Son fils était mort de l'intérieur. Il ne lui avait jamais avoué qu'il ne l'avait pas renié lorsqu'il lui avait présenté cet homme. Il s'était résigné par amour pour lui. Et même s'il avait vu le diable en lui. Il s'était énervé, mais jamais lors il n'avait renié autant son fils que ce qu'il est devenu maintenant. Un tueur, un homme qui a plongé son propre pays dans sa chut. Un homme qui le force constamment à se faire infecter, parasiter. Un homme qui se considère au dessus des hommes.
Un homme qui n'est pas le fils qu'il a été.

« -Tes mots... ce sont les mêmes que Nikolaï me disait, au début. Tu suivras le même chemin que lui, sans t'en rendre compte, tu sombreras. »

Mais lorsque les yeux d'Alexsei se posèrent sur Nikolaï. Qu'il échangèrent un regard. Lorsque le père, dirigea également son attention sur son fils. Sa main se stoppa, ne se saisissant pas des médicaments.
Le Colmillos quitta brusquement la pièce, sans raison apparente, il s'était jeté sur la porte jusqu'à la défoncer et partir en courant.

IL TE REGARDE. TUER. FAMILLE. DÉPECER. COUSIN. DANGER. ENNEMI. IL VEUT TE TUER. TUE-LE. OBÉIR. MORT. CACHETS. ÉVENTRER. PARASITE. MEURTRE. CHASSER. MAL. PROIE. CHAGRIN.

L’œil du dignitaire démoniaque détailla le visage d'Alexsei. Bien qu'un mélange d'émotion déchirait son être,  son regard n'avait plus rien d'humain. C'était celui d'une bête sauvage, qui n'entendrait plus les mots, qui ne jugerait plus les actes, qui ne ferait plus de différence entre famille et proie. Un regard glacial et rouge comme le sang. Et le coup fusa, sans crier gare, sans un mot prononcé, ce bras qui n'était plus le sien, non. Son corps tout entier se mouva. Et ses griffes lacérèrent le visage d'Alexsei, le défigurant profondément. Le sang gicla contre le mur.

Nikolaï eut un hoquet reculant de deux pas. Il voulait bondir sur lui, l'une des jambes se préparait à le faire, l'autre restait là, comme cimenté au sol. Deux volontés se menaient en duel. Le combat était féroce, acharné et pourtant silencieux. Nikolaï se sentait terriblement seul, voir démunit face à se conflit d'envie, ses contradictions, son être. Et pourtant. Il était deux. Une douce froideur rampait jusqu'à sa nuque, de la même manière que le souffle glacial de la mort. Sa main monstrueuse se pressa contre son visage, le sang de son propre cousin souillait sa peau, ses joues, ses lèvres, son menton. Et ce filet de bave qui suintait entre la commissure de ses lèvres.
Tout ceci passa l'équivalent d'une seconde, une seconde pendant laquelle, ce regard fut mitigé entre celui du parasite et une mince lueur de regret, de honte, de stupéfaction. Et ce goût, amer dans la bouche. Le goût de la défaite.

Nikolaï disparu, ce fut rapide, d'un bond bestiale il avait atterri devant la porte de la sale de bain, s'était enfermé à l'intérieur, tournant la clé.
Et le voilà, penché au dessus du lavabo, la tête entre les mains, serrant son crâne de toutes ses forces, cette douleur déchirant ses muscles, comme si le parasite était entrain de faire muter son corps, un début de lame commençait à sortir de son avant bras. Il avait terriblement mal lorsqu'il tentait de lui résistait. Alors qu'auparavant, il se sentait si bien. Il était à deux doigts de craquer, prêt à rouvrir cette porte, se laisser aller à ses instincts, ses instincts qui n'étaient pas les siens. Il avait craquer, il craque, il craquera. C'est certain.
Puis il essaya de se remémorer dans sa tête tous ces moments joyeux, tout le bonheur qu'il avait pu accumuler avant ce cauchemar. Non... pas cauchemar. Renouveau !
Il commença à geindre, se retenant à peine de hurler pour ne pas rameuter ses soldats. Ses griffes commencèrent à dépecer le miroir en face de lui. Son reflet, son reflet, son reflet. Il tuerait ce reflet, il tuerait cet homme en face de lui. Son propre sang coulaient alors que des morceau de miroir brisé se plantaient dans sa chair, sa chair et ce parasite, son parasite.
Ivan, sa mère, son père, Alexsei, ses camarades, ses joies, ses rires, ses blagues. TUER !........ non.Ivan, sa mère, son père, Alexsei, ses camarades, ses joies, ses rires, ses blagues. HA ! ....... non.
Il devait être fort. Courage Nikolaï. Tu ne peux pas craquer maintenant. Pas comme ça, pas avant d'avoir pu les protéger, une dernier fois. Protège les de toi même. Protège les de ta folie. Mais ton père, serait bien plus protéger avec ce parasite... NON.
Ivan, sa mère, son père, Alexsei, ses camarades, ses joies, ses rires, ses blagues.
Ne pas craquer, ne pas craquer,  ne pas craquer,  ne pas craquer,  ne pas craquer. Que ferait-il sans toi ? Styx allait s'effondrait, tout ses soldats comptait sur lui. Tout ses soldats qu'il a maltraité dernièrement. Non. Nikolaï tu es un homme bon. Styx serait devenu une Phobia sans toi. Tu es un faible espoir d'une vie meilleur au sein de l'empire. Tu es encore bon. Tu as encore cette gentillesse. Tu sauves ton cousin, tu sauveras ton père.
Tu te sauveras toi.


© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 19 Jan - 2:16


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Alexsei avait parfaitement entendu son oncle... Mais il ne savait pas qu'il avait déjà sombrer dans les abysses depuis bien longtemps... Avec Akio... Ce qu'il avait subit dans ces laboratoires... Le Mechtcherski était mort d'une certaine façon, s'était en tout cas, comme ça qu'il le prenait et cet état d'esprit ne changera sûrement pas, bien au contraire. Pourtant, il se sentait mieux depuis qu'il avait revu sa famille, sans parler de Saemon qui finissait à ces côtés. Le jeune ne dit rien face aux paroles de son oncle, à quoi bon cela lui servirait de toute façon ? Il avait pas besoin de totalement révélé ce qu'il ressentait, parce que ce n'était pas le but de la manoeuvre, bien au contraire... Il resterait mystérieux à ce sujet, encaisserait comme il savait le faire et sauverait son oncle et son cousin.

C'est en tout cas ce qu'il pensait alors que la situation était assez critique du côté de Nikolaï... Alex' serra les dents... Que pouvait-il faire ? Là ? Maintenant ? Qu'est ce qui lui arrivait bordel ? Le jeune Mechtcherski froncera les sourcils alors qu'il ne fallut qu'une fraction de seconde pour que son cousin finisse par faire... ce qu'il n'aurait jamais du faire... Alexsei finissait défigurer, et il se tenait le visage entre ces mains, alors qu'il se penchait sur le côté... La régénération grâce à son virus ne tarda pas à s'enclencher... Et même à ce moment là... la douleur était insupportable... Putain... Nikolaï... Qu'as-tu fais ?!

Le jeune homme serra les dents alors qu'il sentait clairement Akio se faire plus fort... Il encaissait encore... Alors... Que par moment un léger rire se fit entendre... Alexsei faisait de son mieux pour reprendre le dessus... Gardant toujours en tête qu'il devait pas se montrer face à son oncle... Pas dans l'était qu'il était... Jamais il ne voudrait que son oncle apprenne qu'il avait un dédoublement de personnalité aussi machiavélique... Jamais... Il ne voudrait que le vieux se rende compte qu'il était un putain de monstre qui ne demandait qu'à exploser à chaque occasion qu'il le pouvait... Akio... Ta gueule...

 « Ta gueule... Ta gueule... Ta gueule... Akio... La ferme... Putain...Niko... »

Alexsei serra un peu plus fort son visage entre ces mains... Son oeil revint à sa place... Sa chaire se régénérait... Entre ces doigts... Le regard du cousin se posera sur la porte de la salle de bain, alors qu'il se mit à serrer les dents... S'approchant doucement... Bien que la douleur était horrible à supporter, il faisait en sorte de garder le pouvoir sur ces faits et gestes... Akio pouvait tenter tout ce qu'il voulait... Aujourd'hui... Il arrivera à rien... Il en était hors de question...

Le jeune Mechtcherski frappera de sa main en sang sur la porte, grognant... Son visage se régénérait certes... mais toutes ces douleurs qu'il ressentait sur le moment... Il encaissait... Il encaisserait encore... Nikolaï pouvait le griffer, le frapper, le défoncer de ces coups autant qu'il le voudrait... Ce Mechtcherski encaisserait encore et encore... Ils l'avaient forger dans ce but... Encaisser les douleurs... Finira par... Devenir cet homme qui pourrait supporter toutes les atrocités qu'on voudrait lui faire subir. Il n'avait pas l'air d'en vouloir à Nikolaï... Il savait ce que cela faisait... Il avait craqué également... Il serra les dents un peu plus fort, alors qu'il reculera de quelques pas en fixant la porte... Avant de finir par lever le pied... Et de donner des coups de pieds dedans en grognant... Avant de littéralement se jeter dessus pour la défoncer...

Et quand il y était parvenu... Il se redressera en se tenant le visage d'une main... Le sourire si sadique et désireux de dévorer ce qu'il pouvait apparu l'espace d'une seconde, avant de finir par disparaître... Alors que Alexsei retira sa main de son visage, en toisant son cousin du regard, voilà... Que ces dernières blessures se régénérait totalement... Il avait put assisté à cela... Son oncle n'avait rien vu... Akio était toujours présent... Il cherchait à le faire craquer par tout les moyens... Il y parviendrait pas... Il en voulait pas à son cousin... Comment le pourrait-il ? Il ne pouvait pas en vouloir à sa famille comme ça... Encore moins quand ils les aimaient réellement... Il s'approchera de son cousin, bien décidé à lui faire bouffer ces médicaments... Ou est-ce qu'ils étaient ces putains de cachets ?!

 « Nikolaï... Mechtcherski... »

Rien que deux mots sortiront de sa bouche alors qu'il se jetait sur son cousin... Il faisait en sorte de lui faire une prise... Attrapant son bras non muter... Pour le tordre dans son dos... Passant une de ces jambes devants celle de son cousin... Il le fera basculer pour le maintenir sur le sol... Fermement... Alexsei était peut-être pas encore en état... mais la détermination dans le regard et l'adrénaline lui donnait un peu plus de force que d'habitude... L'adrénaline l'aidait beaucoup... Peut-être trop... Le jeune homme fera en sorte de le maintenir fermement au sol en fouillant ces poches... Il tombera sur ces cachets... Il regardera son cousin, avant de le retourner et de tenir sa mâchoire fermement afin de le lui ouvrir en serrant les dents... BOUFFE TOI SA ENFOIRE !

C'est ce qu'il était bien tenter de lui dire sur le moment alors qu'il ouvrit le flacon d'un coup de dents avant de lui foutre des cachets en bouche et de refermer sa mâchoire fortement... Il avait intérêt à avaler... Il... Il avait pas intérêt à devenir tarer, pas devant son Père ! Alexsei ne voulait pas faire de mal à son cousin... Il avait trop de respect... Il... tenait trop à Nikolaï pour le laisser chavirer... faire ces conneries... Alexsei prenait encore sur lui... Akio se débattait encore plus maintenant... Peut-être qu'une bonne dose de sérum lui ferait du bien... Et son mal de crâne qui se faisait si violent... Il revoyait dans sa tête cette hécatombes de cadavres qu'il avait dévorer... Il se donnait envie de vomir littéralement en se rappelant de ça, alors qu'il tentait d'oublier... Akio... Cesse ! QU'ON LE FASSE ARRETER !!

Il encaissait peut-être un peu trop... Il... Avait l'impression qu'il mourrait encore une fois... Putain... Il relèvera la tête en grognant, avant de littéralement se relever et de coller son épaule contre le mur... S'agitant en se donnant des coups à lui même en se balançant de gauche à droite... Il fixera longuement ces mains... Elles... tremblèrent... Akio adorait lui faire du mal de cette façon... Il cherchera nerveusement dans sa poche en attrapant son sérum... Les limites étaient atteinte... Il avait besoin de sa dose... Et à peine l'aura-t-il entre ces doigts... Qu'il se l'injectera aussitôt dans le bras... grognant... Avant de laisser tomber la seringue vidé de son contenu... Et de filer vers le balcon en se tenant l'estomac... Voilà qu'il vomissait... L'odeur du sang... les images de ce cannibalisme... Il serra les dents entre deux vomissement, en se tenant sur le rebord du balcon d'une main... putain... Sa n'avait été aussi violent avant... S'était quoi ce bordel ? Et Niko... ?



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 19 Jan - 20:31

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Des coups, des coups sur la porte. Non. On tentait d'entrer, son cousin voulait passer cette porte. Celle qui le séparait ce cette pièce, de ces gens, cette porte qui faisait office de barrière. Un faible rempart s'il venait à perdre le combat, mais un temps précieux gagné, qui leur permettrait de fuir. Il ne fallait pas qu'il ouvre cette porte, pas encore, il était trop tôt. Il n'était pas encore stable, c'était même le contraire. Depuis qu'il avait laissé au parasite ce bras, depuis qu'il lui avait céder une partie de son corps, le militaire n'était plus le même. Non, il ne l'avait laisser que trop grandir, il en devenait fou.

Ses mains se refermèrent un peu plus contre son crâne, serrant son cuir chevelu, le sang coula le long de son visage, ses griffes entamaient sa chair, mais son corps tout entier souffrait tellement, qu'il ne l'eut remarqué que quand les gouttes s'écrasèrent au fond de levier. Ses muscles ne tremblaient pas, mais étaient parcouru de spasme en particulier le côté gauche de son corps. Ce corps mû par la volonté de deux êtres différents, ses veinules en étaient les témoins. Comme une feuille de résultat, elles montraient qui dominait entre l'homme et le parasite. Elles recouvraient bientôt les trois quart de son corps.

Nikolaï se contentait de fixer le liquide pourpre, de se répétez ces mots dans sa tête, il était à deux doigts de perdre connaissance, la douleur lui faisait tourner de l'oeil. A chaque fois que le bruit d'une botte qui tentait de fracassait la porte retentissait, il avait un vif sursaut. Comme si ce bruit, régulier, contribuait à le maintenir à flot. Alors il restait là, la bouche ouverte, sa pouvoir prononcé autre qu'une geigne plaintive. Douloureuse.
Il espérait que son cousin ne rentre pas, qu'il reste dehors loin de lui, loin de Styx, loin de tout. En sécurité.
Mais la porte céda.

Et il le vu, son reflet sur ce miroir brisé. Il vu cet homme, un sourire à l'image de sa folie. Un sourire qu'il avait mainte fois arboré, mais, ce sourire n'était plus sur son visage... il était sur celui de son cousin. Ce semblant d'illusion disparu en quelques millièmes de secondes. Alexsei s'approchait. Nikolaï voulait fuir, non, il voulait se retourner pour le tuer. Ou fuir... c'était bien aussi. Le dépecer. Prendre les jambes à son cou. Le prendre avec ses entrailles, en faire un trophée. Lui confier papa.
Il resta figé, tel une statue.

« -Nikolaï... Mechtcherski... »

Qui ? Moi. Toi. Nous. Ça.
Ses muscles ne lui répondaient plus. Ni à lui, ni au parasite, c'est comme si son être renonçait, abandonnait, comme s'il devenait une coquille vide l'espace de ce conflit. Les informations étaient contradictoires. Quand lui voulait aller à gauche, il voulait aller à droite. Quand il voulait fuir, lui voulait attaquer.
Il n'eut pas le temps de ce défendre, il était prit au piège. D'un savoir faire militaire, il se retrouva plaquer contre le sol, les jambes fauchés, un bras dans le dos, son bras, le sien, le notre, non pas encore le tien. Ce bras tordu de manière douloureuse, l'empêchant de faire quoi que ce soit. Nikolaï serra des dents, cet appendice monstrueux s'agita, voulant se retourner, éventrer, mais il ne le pouvait. Et pourtant, ce n'était pas lui qui était prit en otage.

Cet œil, ambré parcourra la pièce de part et d'autre, changeant de point toutes les secondes avant de se braquer contre l'ennemi, contre la famille, contre la proie, contre le cousin. Il se fit retourner, le sur le dos, tel une poupée de chiffon. Il ne répondait pas. Nous ne répondions pas. Ce corps était mort, seul ses yeux, l'un et l'autre, les deux se plantaient dans le regard d'Alexsei. Il le vu fouiller dans ses poches, retirer cette boite de cachet, l'ouvrir. Instinctivement, tout son corps d'un accord commun se mit à sa débattre. Voulait-il s’échapper du médicament ou au contraire le prendre ? Impossible de le dire. Impossible de le départager. Sa mâchoire se fit ouvrir, il tenta de mordre, mais ne blessa que ses joues. Une dizaine de cachets rentrèrent, bien plus qu'il n'en prenait habituellement. Ses dents se refermèrent obligé d'avaler. Il ne voulait pas, il les laissait là, sous sa langue, alors que le plastique se mettait à fondre, libérant un goût atrocement infâme l'obligeant à les bouffer. Sans croquer, ils passèrent directement dans sa gorge.

Le parasite savait, le parasite le pressentait, la douleur se fit infiniment plus forte. Son œil commença à devenir humide, sans pour autant ressentir de peine ni de tristesse, juste de la douleur. Il sentit alors le poids sur lui s'élever, le quitter. Un cousin se tapant contre le mur, quittant précipitamment la pièce. Un seringue se fracassant contre le sol. Libre de ses mouvements, Nikolaï ne le suivit pourtant pas, il continu à se tordre de douleur. Il repensa à ce reflet qu'il avait vu, aux actions et au comportement d'Alexsei. A cette façons de se mutiler, de faire couler son sang, son propre sang, plus toujours plus. Plus, plus, plus, plus, plus.

L'avantage d'un sérum est qu'il passe directement dans le sang, se repend dans tout le corps en à peine quelques minutes. Mais les cachets, eux mettent au moins un quart d'heure avant de commencer à pouvoir faire effet. Il ne tiendrait pas le temps qu'il faudrait.
Nikolaï et Alexsei menaient un combat différent. Dont chacun à sa manière était un supplice, une torture, une confrontation, là où ils devaient se montrer plus fort que la chose qui tentait de les brisés. L'un avait une souffrance physique, un combat physique, des conséquences physiques. Là où l'autre menait une féroce bataille psychologique, mentale, insidieuse, perfide, fourbe. Deux causes différentes, mais une même souffrance. Il fallait que cela cesse.

L’œil de Nikolaï se leva vers cette seringue. Ses jambes battaient contre le pilier du lavabo, passait ses nerfs dessus, qui à se faire mal car au bout du compte. C'était juste un moyen de faire passer la douleur. Ses poumons étaient oppressés alors que quelque chose se glissant entre ses côtes, déchirant sa chair surs on passage, il pouvait sentir chacune de ses vertèbres, ce froid mordant s'insinuer entre chaque disques. Il poussa un cri étouffé, prononça le nom d'Ivan, supplia maman de venir. Ses griffes rayaient le parquet, le réduisait en charpie, les échardes se plantaient dans cette main n'ayant pour cause que de la rendre plus hargneuse. Son autre bras lui, poussa de toute les forces contre le sol, son genoux droit l'y aida, il se souleva à moitié, puis, à genoux. Il attrapa du bout des doigts l'encadrement de la porte, se relevant à la seule force de son côté droit. Vacillant, mais bien là. Debout.

Et il le vu, son père. Ce fauteuil, ce regard. Un regard dur, un regard de Mechtcherski, le même regard qui lui tenait quand il le sermonnait étant gamin. Cette lueur de dégout, de renie. Il avait certainement vu Alexsei quitter la pièce. Où était-il ? Une voix grave, gutturale, souffrante sortit alors de sa gorge. Une voix qui lui appartenait à moitié, tout comme sa pupille mi-vert mi-poupre.

« -Papa... »

Un enfant, un enfant perdu, un enfant effrayé, un enfant qui cherchait le seul point de repère qu'il pouvait avoir. Il appela son père à l'aide, qu'il l’absous de cette souffrance, qu'il le libère de ce combat qu'il mène, qu'il le rassure comme lorsqu'il faisait des cauchemars. Un appel. Appel auquel son paternel ne répondit point. Détournant son fauteuil, partir. Voilà ce qu'il lui faisait, l'abandonner. Ses dents se serrèrent, ses griffes écaillèrent la peinture. Il le savait. Que ce qu'il avait fait était grave. Bien plus grave que tout ce qu'il avait commit en cinq années. Il avait levé la main sur lui, sur son cousin. Sur sa famille. Il venait de se comporter comme un faible, rien de ce qui ne pouvait s'apparenter à un Mechtcherski.

Vous êtes à peine digne d'être un Mechtcherski !

Ces paroles résonnaient alors dans sa tête. Lui faisant prendre conscience de ses actions. Que faisait-il, là ? Planté à demander de l'aide ? Souffrir en silence ? Il n'y avait qu'un mot pour qualifier son comportement : Pitoyable.
Il devait se battre, comme il l'avait toujours fait. Comme l'avait fait son père afin de survivre à l'enfer de Moscou, comme l'avait fait sa Mère, résistant le plus longtemps possible alors que le virus gagnait sur son corps. Comme l'avait Alexsei depuis des années. Se battre pour vivre. Ne jamais renoncer. Se montrer digne d'être Russe.
Il avança alors, d'un pas titubant. Sa jambe gauche lui répondait à moité, il boitait, manquant à tout moment de faillir. Ce combat d'un instant, il le mènerait.
Nikolaï finit par arriver vers une commode, arracha le tiroir scellé à clé, contenant des cartouches de munitions semblables à des seringues. Des sédatifs pour ABO qu'il stockait en cas d'urgence, sous clé pour ne pas que son père s'en serve à des fins déplorables. Il en attrapa une. Une dose permettait de tuer trois hommes, le dosage, le volume n'étaient définitivement pas adapté pour un corps normal. Mais il n'était pas normal, il était deux. Et il devait se stopper avant d'atteindre l'irréversible. Son bras, depuis qu'il avait défiguré son propre cousin avançait sa mutation et un début de lame commençait à ressortir de toute la longueur de son cubitus.
Il planta l'aiguille dans ce bras, n'en délivrant pas même un quart du contenu, sous peine de voir son cœur se stopper. C'est alors que, de cette commode, il entendit ce bruit. Un bruit dégouttant qui attira son attention vers le balcon.

Alexsei. Un Alexsei qui vomissait ses tripes.
Il déglutit. Vomissait-il à cause des horreurs qu'il lui avait fait subir ? Du choc ? Du stress ? Nikolaï ne pouvait pas agir sans rien faire. Il ne pouvait rester de marbre face à la souffrance de son cousin. Alexsei venait de le sauver, Alexsei venait de lui offrir cette chance de passer sa crise. Lui qui l'avait toujours sauvé auparavant, les rôles étaient aujourd'hui, inversés. Il se devait de lui rendre la pareille.
Mais alors qu'il tenta s'avancer, il manqua une nouvelle fois de tomber. Remarquant alors qu'il ne voyait plus qu'à moitié, l'oeil sur sa main s'était refermé. Le bras... pendant dans le vide, endormit. Une grande fatigue s'empara de son être, ses paupières se firent lourdes, mais il résista. Or, il constata avec effroi que sa jambe droit ne lui répondait plus également. Parce-qu’elle ne lui appartenait plus. Signe que le parasite avait gagné en puissance.
Il se souvenait, qu'au tout début, lorsqu'il arrivait à neutraliser le plaga un temps, il n'y avait que son avant bras de flasque. Au cours de ces cinq années, ce fut l’entierté de l'épaule. Désormais, s'était une jambe supplémentaire. Et tout ces cas de paraplégie suite à l'élimination d'un plaga... Non. Il ne devait y penser, cela n'arrivera pas. Il conservera son parasite, jusqu'au bout.

De la rage du désespoir, il se mit à avancer, se tenant contre le mur jusqu'au balcon, ce foutu balcon. Il voulait alors s'excuser, crier à son cousin qu'il était désolé, mais cette attitude n'était pas digne d'un Mechtcherski, il avait finit je jouer aux faibles. Et de toute façons, il n'en avait pas la force. Il posa sa main valide sur l'épaule de son cousin, le retournant doucement et...
Passa sa main dans son dos, le serrant contre lui. Il posa son front contre l'une de ses épaules vacillant à moitié, assommé par le produit qui parcourrait ses veines le temps que les cachets fassent effets.
BAAL, le dignitaire démoniaque n'avait plus fait de câlin depuis des années.

Pendant ce temps. Un homme en fauteuil roulant observait la scène, de loin. Il jeta un paquet de carte sur la table.


© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 19 Jan - 21:44


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Alexsei était plier en avant en serrant la rambarde du balcon entre ces doigts... Putain... S'était d'une violence... Cela ne lui était encore jamais arrivé d'agir de cette façon après une situation comme celle là... mais... S'était la première fois qu'il arrivait à tenir en laisse Akio... Face à son cousin... à son oncle... S'était plutôt une bonne chose en fait, n'est-ce pas ? Il serra les dents  avant de se redresser et de s'essuyer les lèvres d'un revers de la manche, alors qu'il relèvera le regard vers le ciel en penchant légèrement la tête en arrière... De l'air... S'était ce qu'il lui fallait et pour le coup on pouvait dire qu'il était ravi de finir sur un balcon... Il prendra une grande inspiration... Avant d'entendre quelque chose derrière lui... Puis... Une main sur son épaule... Le jeune sera forcer à se retourner... Et ces pupilles se poseront sur son aîné...

Nikolaï... Il avait l'air si mal en point... Il avait vraiment pas l'air au mieux de sa forme pour le coup... Le jeune Mechtcherski l'observera doucement, avant de finir... enlacer... Attendez... Sérieusement ?! Il ne rêvait pas hein ? S'était réelle ? N'est-ce pas ? Bordel qu'on lui dise qu'il ne s'était pas évanouit et que s'était pas un putain de rêve... Il serra doucement les dents, sur le moment, il était réellement choquer face à ce geste... Il y avait encore deux semaines... Quand il avait tenter un peu d'attention, ce crétin l'avait repousser si violemment, qu'il n'avait plus rien tenter par la suite et là... S'était... juste... incroyable... Alexsei relèvera légèrement les mains, et ira enlacer son cousin, serrant son haut entre ces doigts... Putain... Son coeur ne pouffait que finir réchauffer par un geste pareil... Il ne se rendait pas compte qu'ils étaient observés, sur le moment ce n'était pas ce qu'il y a de plus important. Son crétin de cousin était là... Il avait pas fait attention à ce qu'il s'était injecter quelques temps plus tôt, mais il sentait bien le poids de son aîné sur lui.

Putain... il avait jamais été très léger de toute façon... Tas de muscles... Alexsei avait la chance de se remettre en condition, s'il avait finit dans ce genre de situation quelques temps plus tôt, il n'aurait sûrement pas tenu le coup.

 « ... Je ne t'en veux pas... Jamais je pourrais t'en vouloir pour quoi que se soit, Niko'... Repose toi sur moi... Cette fois c'est moi qui te protégerais... Mechtcherski...»

Le jeune homme a la chevelure noire, méchés de blanc, serra un peu plus ces doigts sur son cousin... Il supporterait tout, il encaisserait toujours, à chaque fois, peut importe la situation... Il se l'était promit et il tenait... toujours... ces promesses...  Et s'il le fallait il se le répéterait tout les jours, en faisant ces séances de musculation... Son jogging... ces abdos'... Ces pompes... Sa le renforcerait encore plus. Il y avait aucun doute sur sa détermination...

Alex' serra les dents un peu plus... Ravi de voir que son cousin se calma... peut-être qu'il avait été la cause de tout ce bordel, inconsciemment, il se le demandait en tout cas, mais il était bien plus inquiet pour l'état de son aîné que ce détail si futile... Un léger soupire s'échappera de ces lèvres, alors qu'il se mettra à aider son cousin à marcher... ils allaient pas rester dehors... même s'il aurait voulu que le câlin dur plus longtemps, cet idiot avait sérieusement besoin de repos... Et voilà que le jeune Mechtcherski faisait en sorte de porter, comme il le pouvait, Nikolaï sur son dos, afin de quitter le balcon pour se diriger vers le canapé... Et il le posera dessus doucement, avant de se mettre à l'observer doucement et d'afficher un sourire sur son visage.

 « Repose toi... Crétin... Je m'en vais pas tant que t'es pas en meilleur forme, foutu Mechtcherski... »

Dit-il alors en laissant échapper un léger grognement. Il était hors de question que le jeune Mechtcherski parte sans s'assurer que le cousin aille bien... sans oublier le vieux... D'ailleurs il était ou cet idiot ? Alexsei se massera doucement l'arrière du crâne avant de tourner le visage, cherchant son oncle du regard... Il serra légèrement les dents... Il s'était détourner de lui quand il avait découvert pour son infection et pour le coup, il ne savait pas vraiment comment il risquait de réagir s'il tentait une approche. Alex' affichera une petite moue avant que ces yeux finisse par se poser sur un paquet de carte... Ho... Sa lui rappelait quelque chose tiens... Il s'approchera doucement de son oncle, avant de soupirer en détournant légèrement le regard, tout d'un coup les cartes étaient intéressantes...

 « Tonton... Est-ce que... Je suis désolé que tu es du assisté à ça... Autant navré que tu ai finit par apprendre que je suis infecté... Mais... C'est moi... Je reste Alexsei... Enfin... »

Enfin... A quelques exception près... Si on oubliait Akio... Et la folie dont il pouvait faire preuve, bien sur que sa restait le petit neveu... Il se massera légèrement la nuque, en se mordant l'intérieur de la nuque avant de finir par s'asseoir sur une chaise et d’attraper les cartes... Commencant donc à les mélangés... Les gestes lui venaient instinctivement, il se rappelait comment son Père faisait et il se mettait à les distribuer.

 « On se fait une partie... ? Le temps que Niko' se rétablisse un peu... Et... Puis je t'avais promit de jouer, non ? Je suis pas aussi doué que papa... Tu sais, moi, s'était plutôt gonzesses et guitares à l'époque... »

On évite de préciser que les hommes étaient aussi dans le lot, hein ? S'était pas le moment d'en parler et puis il savait parfaitement quel genre de réaction auraient son oncle... Et sans parler du cousin... Il était sûrement loin de s'imaginer que Alexsei était bisexuelle hein ? Se ne serait pas franchement étonnant d'un côté. Hmm... Il venait à se demander pourquoi son oncle avait finit par renié si violemment son fils d'ailleurs... Peut-être qu'un jour il finirait par le lui demander, qui sait?



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mar 19 Jan - 23:22

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Des bras chauds passèrent autours de lui. Son cousin lui rendait son câlin. Nikolaï déglutit cette douce chaleur était tellement agréable qu'elle... aurait presque pu toucher son cœur s'il ne s'était pas imposé de le fermer, définitivement.
Mais sentir quelqu'un contre lui, quelqu'un qui le protège, lui qui avait protégé toutes ses années... était si relaxant. Il avait eut peur un instant que son cousin le rejette pour ce qu'il avait fait, ce qu'il était devenu.

« -... Je ne t'en veux pas... Jamais je pourrais t'en vouloir pour quoi que se soit, Niko'... Repose toi sur moi... Cette fois c'est moi qui te protégerais... Mechtcherski...»

En temps normal, une telle phrase aurait énervé le vert. Le fait de devoir compter sur quelqu'un lui était insupportable. C'était à lui de protéger son jeune cousin, pas l'inverse. Mais dans le cas présent, Nikolaï n'avait plus la force de protester, il sentait sa conscience partir, son corps se faire de plus en plus lourd. Et sans s'en rendre compte, le voilà qu'il était déjà totalement appuyé sur lui, tel un poids mort. Le sédatif qu'il avait prit faisait son effet, autant sur le parasite que sur lui. Ils firent quelques pas, ensemble. Mais plus il avançait, moins il arrivait à marcher. Son cousin dû bien vite s'en rendre compte puisqu'il le porta sur son dos. C'est à peu prêt à ce moment là qu'il perdit connaissance. Dormant d'un sommeil profond. Il ne pu entendre les mots du plus jeune. Son père en revanche, si.

« -Repose toi... Crétin... Je m'en vais pas tant que t'es pas en meilleur forme, foutu Mechtcherski... »

Le corps du dignitaire démoniaque était complètement affalé sur le canapé, presque mort, comme un cadavre. Il était sans défense. Le tuer, lui couper le bras serait si facile. Mais il affichait un air serein dans son sommeil. A demi conscient de la protection que pouvait lui offrir sa famille.

Le père Mechtcherski adressa un bref regard à son fils, avant de se mettre à fixer ce paquet de carte. Et même lorsque son cousin s'approcha, il ne daigna pas d'un regard envers lui. Il était impénétrable, personne ne pouvait deviner ce qu'il pouvait bien ressentir à cet instant, personne.

« -Tonton... Est-ce que... Je suis désolé que tu es du assisté à ça... Autant navré que tu ai finit par apprendre que je suis infecté... Mais... C'est moi... Je reste Alexsei... Enfin... »

Toujours l'oeil sur ses cartes, le père fronça les sourcils. Mais était-ce aux mots du jeune homme ou à l'accaparation de son jeu par son neveu ? Tout en est-il qu'il poussa un soupire avant de prendre ses cartes en mains.
Il est clair qu'il y avait du malaise. L'ambiance était pesante. Mais comment lui en vouloir ? Il avait découvert que son neveu, le seul qu'il pensait encore saint était en réalité un infecté. Il ne savait s'il faisait également partit de l'empire ou non. Son fils avait commencé à muter il y a quelques jours, tué l'un de ses fidèle 'ami' et le voilà qu'il avait porté la main sur lui. Alors qu'il n'avait jamais osé avant, quoi qu'il fasse, même lorsqu'il lui avait éclaté cette bouteille sur le crâne lorsqu'il avait apprit qu'il avait engendré une sodomite. Et enfin... il avait frappé son propre cousin, un autre Mechtcherski avec l'intention de tué, c'était certain au vu du regard qu'il lui avait lancé.
Puis il avait osé se comporter tel un faible. Il avait osé lui lancer ce regard, lui demander de l'aide indirectement.
Et voilà que son neveu aidait son bourreau.
Le père Mechtcherski serra les dents.

« -On se fait une partie... ? Le temps que Niko' se rétablisse un peu... Et... Puis je t'avais promit de jouer, non ? Je suis pas aussi doué que papa... Tu sais, moi, s'était plutôt gonzesses et guitares à l'époque...
-Gonzesses et guitares... j'espère bien. Les Mechtcherski auront au moins des descendants viables... pas comme ce... pff. Tu savais que ton cousin était une sale petite sodomite ? C'est dégoutant. Il a dû tomber du berceau pour se rater à ce point dans sa vie. »


Et voilà, une phrase lancé avec dégout. A noté qu'au vu de la tournure de sa phrase, il excluait entièrement du fait que Nikolaï avait mal tourné était de sa faute. Il l'avait bien élevé, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même. Et il n'était pas près de pardonner à son fils avant longtemps.
Il commença à ramasser d'autres cartes.

« -Laisse moi faire ! Je voulais truquer le jeu pour que ce salopard perde ! »


Ne voulant rien entendre, le père Mechtcherski prit le reste du paquet, y comprit entre les mains d'Alexsei qu'il arracha sans vergogne. Il commença alors à trier les cartes et les classer de manière incohérente, désordonné. Il avait du mal avec le carte, il était fatigué de tout ceci et se gardait bien de dire qu'il n'avait pas prit ses médicaments, dans toute cette cohue. Ainsi que d'aborder le fameux sujet avec Alexsei. Le fait qu'il savait désormais que son neveu était l'un des leurs. Qu'il n'était plus humain.
De longue minutes durant, il continua son petit manège de carte prétextant qu'il savait ce qu'il faisait alors qu'il n'en savait rien. Foutrement rien, il devait juste... s'occuper l'esprit un temps.

Un œil ambré s'ouvrit entre temps. Mais cet œil, n'appartenait pas à proprement parlé à Nikolaï. Le militaire qui d'ailleurs avait commencé à ronfler, profitant de ses heures de sommeil. L’œil sur sa main cligna plusieurs fois comme fatigué, avant de se mettre à fixer Alexsei. Un long moment sans s'arrêter.
Ce fut encore une fois bien plus tard que l'on entendit un hurlement de chien. A moins que ce ne soit des monstres. Puis des coups de feu. Puis plus rien. Le bras gauche du dignitaire démoniaque se mit soudain à se tordre émétant un bruit étrange. Il retomba en léthargie ensuite, accompagné d'un filet de bave de la part de Nikolaï.

« -Je l'ai jamais aimé son chien de toute façons. »


Et le père qui esquive encore le sujet. Cette partie de carte semble s'annoncer endiablée...

Mais parasite de Nikolaï ne fut pas le seul à répondre à cette 'mort' tragique. Il eut soudain un cri, puis un bruit sourd. Un énorme bocal en verre étiqueté 'ESPOIR' dessus tomba de l'étagère. A l'intérieur de celui-ci, une araignée monstrueuse, dotée de tentacule au bout. Heureusement pour les personnes dans la pièce ce plaga à l'allure plutôt agressive était toujours coincé dans sa prison artificielle.
Le regard du père s'assombrit.

© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 20 Jan - 0:10


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Alexsei serra les dents... Son oncle n'avait pas l'air de particulièrement réagir à ce qu'il disait... Sa lui rappelait... Ces crétins qu'il avait tué une fois... Ils l'avaient attaqué après avoir remarqué qu'il était infecté... Ils l'avaient insulté de monstre, d'abomination, de partisans de l'Empire... Tss... il n'avait rien demander le Russe à la base... il avait jamais voulu finir infecté... Il aurait préféré rester humain ou mourir en tant que tel durant la guerre. Sa aurait été plus simple... Un soupire s'échappera de ces lèvres sous les mots de son oncle... Il venait sérieusement de lui demander s'il était au courant pour Nikolaï ? Un nouveau soupire finira par s'échapper des lèvres du jeune homme, alors qu'il croisera les les bras sur la table en levant le regard vers son oncle.

 « ... J'étais au courant... C'est à cause de ça que tu le détestes autant ? Tonton... Qu'il fasse sa vie avec un homme ou une femme... Sa reste ton fils malgré tout... Tu crois pas ? »

Comme si... Vouloir aider son oncle à accepter la sexualité de Nikolaï allait changer quoi que se soit... Ce crétin allait sûrement réagir de la même façon s'il apprenait que Alexsei était tout aussi bisexuelle que le cousin... Le jeune homme secouera doucement la tête avant de baisser les yeux sur la table, fixant un moment ces mains... Et son Père, à lui, comment il réagirait s'il était au courant... ? De la même façon que l'oncle... ? Alex' ne serait même pas étonné si s'était le cas. De toute façon, il ne risquait pas de finir par le savoir... Le vieux était mort maintenant et il serait peut-être temps qu'il cesse de culpabiliser pour chaque événements qui l'avait pousser à perdre ces proches... Il fermera doucement les yeux... cherchant à effacer ces images de son esprits... Comme s'il voulait... tout simplement oublier... Les reniés autant que ce qu'il avait subit dans ce putain de laboratoire... S'il en parlait... peut-être qu'on comprendrait mieux sa situation... Mais pour ça, il faudrait qu'il le veuille déjà et c'était quelque chose d'assez difficile pour ce crétin de Mechtcherski...

Les pupilles bleus du jeune Russe s'ouvriront de nouveau pour se poser sur son oncle qui cherchait à mélanger les cartes... Sous prétexte qu'il voulait que Niko' perde... Il ne put s'empêcher de sourire légèrement, avant qu'il finisse par détourner le regard, captant la situation à l'extérieur... Il ne broncha pas en entendant les tires... Se fermant littéralement...  avant qu'il finisse par poser le regard sur son cousin... Se bras... contrôler par le parasite... Il aurait tellement de facilité à le lui arracher... A le lui découper... Il serra les dents doucement avant que son ouïe ne capte ce cri... Qu'il entende  quelque chose tomber sur le sol... Et son regard suivra tout simplement le mouvement du bocal qui roulait sur le sol...

Sans un mot, il finira par se lever de sa chaise, en jetant un regard vers son oncle, avant de s'accroupir et de prendre la prison de verre dans sa main... Se redressant en fixant l'étiquetage... Espoir... Sur le moment, il ne comprenait pas vraiment... Mais il finira par regarder longuement la chose qui avait à l'intérieur... Serrant les dents alors... En comprenant... Son oncle en avait parler putain... Et le regard de Alexsei finira par se poser sur son oncle... Avant de finir sur son cousin... Il... comptait réellement faire une chose pareil à son oncle... ? Son propre père... Son sang... Sa famille... Alexsei se massera doucement la nuque, alors qu'il fera sautiller le bocale dans sa main pour s'approcher de son sac à dos... Et de le fourrer à l'intérieur, bien au fond, cacher par ces affaires... Décidant tout de même de changer de t-shirt... Il prendra un débardeur noir qui se trouvait dedans , retirant son t-shirt actuel en restant dos à son oncle...

 « Je m'occuperais de ce truc en rentrant... T'en fais pas, tonton... »

Alexsei n'était pas un idiot... Même s'il pouvait comprendre que Nikolaï désirait aider son Père... Il y avait d'autres façon de le faire... D'autres façon d'agir... Il... y avait toujours d'autres solutions... celles qui était trop facile ne servirait à rien, s'était comme le suicide... Combien de fois, Alexsei y avait pensé quand il a finit par se « réveiller » après le massacre de Akio ? Hein ? Pourtant... il s'était toujours battu... il... avait inconsciemment eut l'espoir qu'on le sauve de sa propre décente en enfer... Le jeune homme a la chevelure noire enfilera le débardeur tranquillement, si son oncle faisait attention, il pouvait remarqué le tatouage et la marque à son dos... Si le tonton était au courant pour le tatouage... il ne le sera pas à propos de la marque... Que malheureusement Alexsei ne pouvait pas effacer... S'était comme si...Il devait se faire à l'idée qu'il avait été crée pour faire partie d'une unité spécial de monstruosité... Fort heureusement, il avait réussit à fuir avant que le plan de scientifique finisse par être réaliser...

En faisant quelques pas en arrière... Du coin de l'oeil... Alexsei remarquera le flacon de médicaments de son oncle... Sur le sol... Elle était rester la tout ce temps ? Il serra les dents avant de soupirer et de finir par les prendre dans sa main, s'approchant de son oncle, il se contentera de lui lui tendre, les mettant bien devant le nez, une main dans sa poches, en le regardant du coin de l'oeil... Sérieux, l'vieux...

 « Te suicider ne te servira à rien... Prend les... s'il te plaît... Si tu le fais pas pour moi et Niko'... Fait le pour Papa... »

Papa... n'essayerait-il pas... lui aussi, de convaincre son Frère de prendre ces médicaments ? Il... Alexsei sentait terriblement ce manque... Le manque de son Père... Et il la ressentait encore plus depuis qu'il avait retrouver son oncle... C'était... comme un père de substitution... Il était sur, que tout ce que son vieux aurait voulu lui apprendre, il aurait put les apprendre par son oncle... Hmm... Cela faisait combien de temps maintenant que son cousin dormait...? Son regard se posera sur Nikolaï... Se demandant encore comment il ferait pour se débarrasser de son parasite... Se rappelant soudainement qu'il en avait déjà vu quand il était en laboratoires... Bien que cela avait juste été en photos... mais tout de même !



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 20 Jan - 19:02

Belote. Rebelote.
With Alexsei



« -... J'étais au courant... C'est à cause de ça que tu le détestes autant ? Tonton... Qu'il fasse sa vie avec un homme ou une femme... Sa reste ton fils malgré tout... Tu crois pas ? »


Un sujet tabou pour un russe. Le père Mechtcherski était dans les traditions. Traditions qui étaient toujours d'actualité, la Russie étant extrêmement fermé face à l'homosexualité. Il considérait son fils comme une honte familiale. Alors qu'il soit heureux ou non, tout ceci était intolérable. Il avait longtemps subit ce poids sur sa conscience.
Si c'était pour qu'il finisse avec un homme, il aurait fait une fille ! Alexsei ne pouvait tout simplement pas lui demander de l'accepter ou même de s'étonner qu'il le rejette.
Mais d'ailleurs.............. comment était-il au courant ?! Face à cette soudaine révélation, le plus vieux afficha un air à en tomber des nues.

Mais revenons au sujet d'attention de tout le monde. Le grand bocal en verre qui roulait au sol. Oh que oui, le père Mechtcherski le connaissait très bien. Une genre d'araignée, mutante, un parasite hors d'un hôte qui ne souhaitait qu'une chose : Sauter sur le corps le plus proche. Il devait subir cette présence dans la pièce depuis que son fils l'avait ramené là. L'idée même de dormir proche d'un truc pareil lui faisait faire des cauchemars. Et son foutu fils l'avait placé assez haut sur un meuble pour ne pas qu'il puisse l'atteindre et le balancer par le balcon.
L'araignée qu'il avait sciemment nommé 'Espoir'. Espoir de quoi ? Espoir qu'il crève ? Si seulement il pouvait comprendre que cette chose n'allait pas le sauver, mais le rendre tout sauf humain.
Ledit espoir quand à lui, tentait vainement de sauter sur Alexsei qui avait le bocal entre ses mains et ce, malgré la paroi de verre. Elle poussa des petits cri lorsqu'il joua avec sa prison, s'amusant à la faire rebondir entre ses mains. Espoir avait l'air de tout sauf d’apprécier cela, se faire ballotter ainsi, pauvre animal qu'il était. Le père Mechtcherski ne savait pas ce que pouvait bien foutre son neveu pour mettre cette chose dans son sac.

L’œil, sur la main de Nikolaï ne l'avait pas quitté des yeux, observant la scène, observant ce kidnapping.

« -Je m'occuperais de ce truc en rentrant... T'en fais pas, tonton... »


Le père Mechtcherski finit par tirer un bref sourire, suivit d'un remerciement. A peine audible, mais un remerciement. Toutes cs craintes s'étaient envolées vis-à-vis de cette araignée. Son neveu avait dû comprendre le sens de cette chose, cette immondice. Et il voulait tout sauf mourir ainsi. Même s'il se doutait que son fils en trouverait bien une autre.
Il finit donc par l'observer se changer, ses yeux rongés pas les cernes détaillait les tatouages. Le 6 et... un nouveau. Tiens donc.

Puis, le plus jeune ramassa ses médicaments. Le père Mechtcherski poussa un long soupire, il avait espéré que ce con les oubli tien... Il ne comptait pas les prendre. Il ne comptait plus les prendre.

« -Te suicider ne te servira à rien... Prend les... s'il te plaît... Si tu le fais pas pour moi et Niko'... Fait le pour Papa... »


Ses yeux louchèrent sur la main un peu trop proche de son visage, avant de la balayé d'un revers de la main, les précieux cachets retombant une fois de plus. Ce ne sera pas aujourd'hui ce ces substances salvatrices repousseront son échéance. Comme si l'évocation de son défunt frère allait arranger les choses. Il le savait qu'il n'aurait jamais voulu qu'il se suicide. Mais lui, est-ce-qu'il avait voulu qu'il meurt ? Que son fils devienne encore plus con que ce qu'il ne l'était déjà ? Non. Voilà, alors il faisait ce qu'il voulait de sa piètre vie.
Il se contenta de lui lancer un regard en biais.

« -Après ce que j'ai vu, j'ai encore moins envie de resté. C'est mon choix Alexsis et tu vas devoir te le rentrer dans le crâne. J'ai déjà bien vécu, j'en suis heureux... écoute, je sais que tu ne veux pas respecter mon choix, mais ce sera ainsi. Je n'ai plus de vie depuis qu'il m'a enfermé ici. Je ne peux plus sortir de cet étage, je suis coincé entre deux pièces. Je n'ai plus le droit de rien, plus de télé, les seules radio qui passent sont de la propagande. Les seules personnes que je vois sont des soldats s'entrainer au loin sur la place rouge. Je ne peux plus supporter ça. Encore moins de devoir trainer cette honte qu'est mon fils. Tu comprendras lorsque tu auras des enfants. Je crois que tu ne te rends pas bien compte Alexandre. Le Nikolaï que tu vois, il fait son gentil parce-que tu es là. Mais je te garantis qu'il n'est pas comme tu le penses, il est bien pire. Ce n'est pas toi qui à vu ton propre fils aligner des innocents femmes et enfants comprit pour les tuer. Ce n'est pas toi qui l'a vu arracher la vie d'un de ses amis pour planter son cadavre à le vu de tous. Il viol des femmes sans avoir de remord ! Il asservit la population, les forces à prendre les armes. Il rampe devant cette pute en robe rouge qui se fait appeler impératrice. Tu n'as rien vu de lui. Rien. Comment pourrais-je SUPPORTER de vivre en assistant à tous ça ?! De me dire que j'en suis le responsable, que c'est mon gosse qui commet tout cela ! Mon propre enfant ! Et encore, jusqu'à maintenant Styx était une ville où tout le monde était égaux, ce n'est plus le cas, il vient d’inciter sa population à tous aller se faire parasiter. Il est devenu fou je te dis. Fou !

-C'est pour leur bien. Tu comprends rien de toute façons.

-Et en plus, tu as tout entendu. Sottard.

-Juste la fin, je suppose que tu me complimentais ?

-Pff. »


Nikolaï poussa un grognement encore à moitié ensuqué. Il ne savait pas ce que son foutu père pouvait bien avoir raconté sur lui. Certainement des atrocités. Il se releva encore lourd en grognant un peu. Désormais en position assise, il effectua quelques test, balançant sa jambe gauche d'avant en arrière puis serrant le poing de sa main mutée, le desserrant. Il se regarda au travers de cet œil, de manière bien pratique. Il pouvait voir qu'il tirait une tronche de six pied de long, c'était pas beau à voir. Ses veinules noires avaient complètement disparues, ses cernes en revanche, c'était le contraire.
Il se releva, voyant le paquet de carte entre les mains de son père. un léger sourire le traversa... comme au bon vieux temps... une petite partie de belote. Il s'avança vers la table, d'un pas lourd, et tira la chaise vers lui.

« -Bref, on s'fait une partie ? »


C'est à ce moment là qu'il se figea. Ressentant un sentiment étrange, on aurait presque dit qu'il ne lui appartenait pas. C'est comme un sixième sens, était-ce le parasite ? Il n'en savait rien. Tout en est-il que quelque chose émanait d'une direction particulière... un sentiment de détresse, de nervosité. Et ça le rendait lui-même nerveux. Il fronça les sourcils, lâchant sa chaise tout en murmurant quelques mot. Sortir, fuir, angoisse. Instinctivement, il se dirigea dans la direction où se trouver le sac d'Alexsei, il dit quelque pas autours, comme s'il cherchait quelque chose sans savoir pourquoi. Il souleva même ce sac regardant en dessous avant de le reposer.

« -C'est pour aujourd'hui ou pour demain ? Que je te botte ton cul de gay.

-Rah ça va............... j'arrive... »


Abandonnant ses recherches, il afficha une mine boudeur et se s'asseya sagement. Le père Mechtcherski venait de carrément sauver la mise à Alexsei. Et c'est lui qui se chargea de distribuer les cartes, retenant un sourire malicieux.
Nikolaï les regardait une par une.
Bordel, il avait que des cartes pourrit.

© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 20 Jan - 20:16


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Son oncle... n'avait vraiment plus en vie de vivre... Il en avait parfaitement conscience. D'un côté, qui voudrait continué à vivre dans ce monde ? Hmm ? Un soupire s'échappera des lèvres du jeune Russe, alors qu'il se mettra à croupie afin de récupérer les médicaments de son oncle, détournant littéralement le regard en l'écoutant... Nikolaï avait aussi fait des choses horribles... Mais il n'était pas le seul non plus, Alex avait tué des innocents, pire, il les avait dévorer, rien que de la viande... S'était tout ce qu'il s'était dit à ce moment là, enfin... Akio... Mais il faisait partie de lui d'un côté, il pouvait bien se dire que chacune de ces pensées étaient les siennes d'une certaine façon, non ?

Le jeune homme entrouvrit la bouche, près à dire quelque chose, mais visiblement son cousin venait de se réveiller... Et il se contentait de garder le silence en serrant les médicaments de son oncle entre ces doigts. Putain... rien que le fait que le vieux soit si déterminé, sa le faisait chier. Alexsei n'avait pas du tout envie de perdre son oncle... A se rythme ce n'était qu'une question de temps avant qu'il finisse par mourir et... Il lui rendait pas suffisamment visite pour se dire qu'il aurait passé de bon moment avec lui. Il savait parfaitement qu'on mourrait tous un jour... Mais il préférait que se soit d'une autre manière. Il prit une légère inspiration avant de se mettre à observer Nikolaï... Cette main... Enfin, non, ce bras... S'était moche pour le coup et il espérait que sa resterait juste comme ça... imaginer son cousin se mettre à muter à cause du parasite... était insupportable. Il se massera doucement la nuque avant de regarder les médicaments de son oncle, qu'il avait garder en main et de finir par les poser sur une commode, non loin du vieux, histoire... Qu'il puisse y avoir accès rapidement.

A quoi bon le forcer ? Il fallait juste... accepté ? Comment le jeune Mechtcherski pouvait accepté une chose pareil putain ? Il serra dent avant de se retourner, et de voir son cousin... Qui avait l'air figer pour le coup... Puis... Il avait l'air de chercher quelque chose.. Se dirigeant vers son sac à dos...Ho... C'est pas bon... Absolument pas bon et pour le coup, Alexsei craignait qu'il fouille dedans... Le stresse commençait à monter, malgré qu'il croisera les bras sur son torse en le regardant du coin de l'oeil... Et puis... Le soulagement quand son oncle intervenait... à sa façon... Ce qui fit sourire le jeune Mechtcherski... Tonton... toujours autant de tact malgré sa santé... Le jeune homme a la chevelure noire secouera doucement la tête en souriant, alors que le cousin vint à s'installer...

 « Hm... Je vais chercher à boire... Autant saoulé Niko' pour être sur qu'il perde vraiment, tonton.. »

Le jeune avait l'air de faire comme chez lui... De toute façon, il n'était pas le genre à se retenir. Il ne l'avait jamais fait, s'est pas maintenant qu'il finirait par se retenir. Alex marchera en direction de la cuisine tranquillement et ira chercher quelques bouteilles de Vodka... Enfin ce qu'il pouvait porter, tout en entendant Akio continuer à lui parler... Il lui disait qu'il ferait mieux de se barrer et de les laissés crever dans leur merde... ou de les bouffer, sa ferait une famille moins chiante et ils seront utile à l'appétit de son dédoublement de personnalité. Cette voix... finissait par lui être insupportable et il finissait même avec un mal de crâne.. Bien trop fort pour être supporter par toute personne normalement constitué. Il se contentera de grogner en continuant d'avancer, en serrant les dents, pour rejoindre son oncle et poser la vodka sur la table.

Mais il les rejoindra pas tout de suite, il faisait de son mieux pour ne rien montrer sur son visage, et ira vers son manteau qui traînait sur le canapé et fouillera dans une de ces poches en attrapant une boite de médicaments. Des vilains anti-douleur... Sa l'aidait à passer la douleur de son mal de crâne quand sa devenait insupportable... Un soupire s'échappera de ces lèvres, alors que Akio lui disait que tout ça ne servait à rien... Alexsei murmurait un simple « Ta gueule... »... En espérant que personne n'entende et se mettra à prendre plusieurs médicaments et de les croquer grossièrement entre ces dents en grognant, avant de les avaler et de prendre une inspiration... Il y avait plus qu'à attendre... Que sa fasse effet... Il devait juste... se détendre maintenant, non ?

Il mettra les médicaments dans sa poche de son pantalon et rejoindra l'oncle et le cousin à la table, s'installant sur une chaise... Pas d'alcool... pas tout de suite... Il se vautrera au fond de la chaise en tendant les jambes... Foutu sale gosse, il faisait toujours ça... Tout en attrapant les cartes et de les regarder... Avant de tirer littéralement la tronche... Mais... Comment sa marche déjà ce jeu ? Non parce qu'il a jouer très peu et ces souvenirs restaient assez vague de son passé, sûrement à cause du fait qu'il avait tout refouler quand il était en laboratoire. Un soupire s'échappera de ces lèvres.

 « ... Heu... Comment on joue déjà ?... J'ai oublié... »

Oublié... Rien que ça... Il donnait l'air que ce n'était pas important... Enfin... Que l'oublie ne l'était pas, ce qui pouvait l'être en temps normal... Mais si on savait un minimum son « problème » on comprendrait vite qu'il y avait rien de normal à tout ça. De toute façon, ils étaient pas au courant, il devait pas craindre un interrogatoire... A moins qu'on ai entendu l'injure... Comme s'il avait parler à quelqu'un d'autres. Un soupire s'échappera de ces lèvres alors qu'il posera son regard sur son cousin, puis sur son oncle... Et ce plusieurs fois d'affiler, avant de littéralement faire une petite moue en détournant le regard.



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 20 Jan - 22:01

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Un sept, des huit... il ne pouvait rien faire avec ces cartes, rien. Bordel, on aurait presque cru que c'était prémédité... Non. Son père ne ferait jamais ça, il n'était pas un tricheur. Son cousin peut-être ? Non, il n'avait pas touché aux cartes. Ça devait juste être cette chienne de destin qui le punissait d'avoir... mutilé son cousin. Oui ça devait être ça.
Il rangea donc ses cartes dans l'ordre habituel. Cœur, Trèfle, Carreau, Pique. Il n'avait aucune tête, aucun As. Génial... Il poussa un soupire rageur. Lui qui détestait perdre, le voilà servit.

« -Hm... Je vais chercher à boire... Autant saoulé Niko' pour être sur qu'il perde vraiment, tonton.. »

Il tira un sourire. Sacré cousin, toujours la bonne intuition... c'est qu'il avait soif après s'être assommé de son sédatif. De plus les cachets étaient entrain de faire effet, il le sentait à un léger engourdissement du parasite, bloquer dans ses actions.
Lorsque son cousin se leva pour aller chercher l'alcool, il se contenta de fixer ses cartes, puis son père qui ne daignait de lui en adresser un. Prévisible... il en avait l'habitude après tout. Il espérait seulement que le fit d'avoir craqué ainsi n'allait pas encore plus dégrader leur relation désastreuse... mais il ne se faisait pas d'illusions.

Son second œil ne pu en revanche pas s'empêcher de suivre Alexsei du regard. Nikolaï voyait ainsi ce qu'il se passait jusqu'à ce qu'il disparaisse dans la cuisine. Cela pouvait être très perturbant de voir sur deux plans différents en même temps, mais... ça ne le gênait pas, il était comme un caméléon. Le cerveau était un organe qui s'adaptait extrêmement vite.
Il pu remarquer un certain malaise quand celui-ci revint avec les bouteilles, mais il ne saurait dire quoi. Que pouvait-il bien ressentir ? Etait-il mal ?

Étrangement toutes ses interrogations disparurent au profit d'une bouteille de vodka sur laquelle sa main se jeta dessus. Plus vite encore que son père. Père et fils, burent donc en parfaite synchronisation, tout deux au goulot faisant fit de l'absence momentané d'Alexsei. Après tout... la vodka n'était-elle pas le meilleur moyen de distraire un russe ?
Lorsque celui-ci revint à table, Nikolaï lui lança un regard en biais, il l'avait entendu marmonner quelque chose, mais quoi ? Et qu'avait-il fait derrière lui ? A force de boire, il en avait oublié de regarder, quel con...

« -... Heu... Comment on joue déjà ?... J'ai oublié...
-Comment as-tu pu oublier de jouer à ça petit con ?!

-Laisse papa, je vais lui expliquer. »


Nikolaï haussa tout de même un sourcil. Un Mechtcherski oublier comment on jouait aux cartes... on aura tout vu. C'était un des jeux phare lors des réunions de famille. Et puis... même si Alexsei n'avait jamais trop participé, il n'en restait pas moins un jeune homme de plus de vingt ans ! Il avait bien du apprendre.
Il poussa un soupire, soit il était vraiment con, soit il avait dû oublié pas mal de chose de sa vie d'avant. Au quel cas, il ne posera pas de question, du moins, pas dans ce contexte. Le pire était derrière eux désormais, ils avaient tous besoin d'un peu de détente.
Nikolaï posa sa main griffu sur le paquet de cartes au centre.

« -Comme tu la remarqué, nous ne sommes que trois. Alors nous jouerons à la belote allemande. Les valeurs des cartes son les mêmes. A l'atout : Valet, 9, As, 10, Roi, Dame, ect... Sans l'atout : As, 10, Roi, Dame, ect. Papa n'a distribué qu'une partie du paquet. Je retourne la première carte du tas, tu dois dire si tu prends ou pas. Si tu prends, tu seras contre nous, sinon, tu seras avec la personne qui n'a pas prit. Mais les points restent individuel. Voilà, l'annonce des points est standard. »

Lui fixait les cartes tout en expliquant. Sa main en revanche fixait Alexsei, dans les yeux pour voir si celui-ci suivait. Il espérait que ce regard intense ne le perturberait pas trop dans ses explications. Son père prit donc la première manche. Désireux de victoire. Cet enfoiré avait évidemment toutes les bonnes cartes. Étrangement... très étrangement...
Il se fit rétamer, au sens propre du terme, complètement enfoncé au fin fond des enfers du score négatif.
Mais, quelque chose se produisit alors. Lors des parties suivant où les cartes étaient distribués aléatoirement. Nikolaï qui avait toujours été un joueur des plus mauvais... jouait avec assurance, presque comme s'il savait leur jeu. Il arborait alors un petit sourire, tenant ses cartes bien haut... tandis que... l'oeil de sa main... z'yeutait vers le jeu de son père...


© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Mer 20 Jan - 23:58


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Comment avait-il oublié ? Alexsei posera son regard sur son oncle avant de se contenter de soupirer en détournant littéralement le regard... Il savait pourquoi... Il ne pouvait que rendre compte qu'il avait oublié pas mal de chose sur son passé depuis son séjour dans ces laboratoires. Soit ça lui venait de Akio... Soit ils avaient essayés de lui faire un lavage de cerveau... Le Russe penchait plutôt pour Akio... Il était une partie de lui, même s'il avait encore du mal à accepter qu'il pourrait devenir un monstre pareil, au plus grand plaisir de Akio... Qui avait l'air tellement bien réveiller... Son crâne lui faisait atrocement calme et il soupirera doucement en tenant ces cartes entres doigts, écoutant qu'à moitié le cousin, qui venait à lui expliquer ce jeu...

Mouais... S'était mal partie pour arrivé à jouer à ce rythme... Et cet oeil qui le fixait... Ne pouvait-il pas regarder ailleurs ? Le jeune Mechtcherski n'avait pas l'air forcément déranger par l'oeil en question, il se contentait de le toiser du regard, fronçant les sourcils... Foutu parasite... Se dire que son cousin avait ce truc... S'était horrible... Il trouvera bien un moyen de le lui arracher, ce n'était qu'une question de temps. Et il espérait qu'il n'arriverait pas trop tard. Alexsei soupirera doucement, alors que la partie débutera... Il avait besoin de se concentrer sur quelque chose afin d'oublier son mal de tête, ce qui n'était pas forcément facile... Il essayait tant bien que mal d'encaisser, grognant par moment, sachant qu'il jouait mal, sa l'aidait très bien à cacher qu'il y avait un souci et que son mal de tête n'avait pas l'air de passer.

Akio :*Au lieu de te faire chier à jouer... Tu as pas plutôt envie d'aller bouffer deux ou trois mioche du coin ? Je suis sur ils sont appétissant et puis l'odeur du sang te plaît bien, non ? Tu as pas l'air d'avoir particulièrement broncher quand tu t'es changer... Gniah... Tu en as encore sur le pantalon, vilain ! Ghihihiihiihihi ! ♥*

Putain... Ne pouvait-il pas tout simplement le laisser tranquille un moment ?! Non... Bien sur que non... Akio en profitait toujours... Il savait que Alexsei voulait juste passer un moment avec sa famille et il ferait tout pour gâcher ce moment en le perturbant... Un soupire s'échappera de ces lèvres, alors qu'il relèvera le regard vers les mains de Nikolaï... What the fuck ? Il haussera légèrement un sourcil, avant de se rendre compte que cet enfoiré trichait... En regardant dans les cartes de son oncle... D'ailleurs le regard de Alex se posera sur le tonton, avant de repasser sur son cousin... Puis de finir sur ces cartes qu'il mettra devant son visage en les observant... Qu'à moitié en vérité. Akio ne cessait de lui dire ds trucs horrible... Sang... Bouffer... Sang... Bouffer...Il essayait juste de le faire craquer... Comme il avait l'habitude de le faire. Putain mais s'était pas le moment !

Le jeune homme a la chevelure noire serra les dents, avant de se mordre l'intérieur de la joue et de baisser les cartes devant son visage pour poser ces pupilles sur son cousin... Avant de grogner une nouvelle fois...

 « Hey... Niko'... Cesse de tricher bordel... Sérieux... Vous avez beau vous détestez, en fait vous êtes pareil... »

Un soupire s'échappera de ces lèvres avant de regarder l'oeil sur la main de son cousin... Et... d'approcher son doigt de celui-ci lentement et de... et bah il mettre un petit coup de doigt, léger bien sur... il voulait juste que ce truc se referme bon sang... Le jeune Russe soupirera doucement avant de se balancer sur sa chaise en observant son cousin, tirant un peu la gueule sur le moment, en essayant de faire en sorte d'oublier Akio... Même s'il posa ensuite un coude sur le dossier de sa chaise et de se tapoter le crâne avec ces doigts... Ne pas pouvoir mettre une main sur son visage comme il avait l'hbaitude de le faire quand il avait mal... Autant chercher un autre moyen... Enfin... Inconsciemment il essayait de faire passer la douleur de tout les moyen possible, même si en temps normal il se mordait l'avant bras... mais n'avait-il pas promit de ne plus se mutiler ? Si bien sur que si... Autant... Surtout... Qu'il évite de faire ce genre de chose devant son oncle... même si à l'heure actuel il avait un peu de mal à se retenir, s'il le pouvait se serait déjà fait depuis longtemps... Sa allait bien pourtant... Comment il pouvait finir par replonger de cette façon ?

Trop de choses on été faite... Dites... Et à chaque fois, il avait l'impression qu'il lui avait arraché le coeur alors qu'il encaissait comme il l'avait toujours fait. S'était comme ça qu'il avait apprit à survivre en encaissant toujours plus... Jusqu'à ces limites. Est-ce qu'il finirait par tenir à ce rythme ? Allez savoir !.



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Jeu 21 Jan - 18:57

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Il ne pouvait enlever ce sourire malicieux de son visage. Nikolaï était persuadé que personne ne le remarquerait. Il avait placé ses cartes assez haut pour avoir une partie du jeu de son père dans son champ de vision, de sa main gauche. Il pouvait ainsi jouer en prévoyant si on pourrait le couper ou non. Un sérieux avantage qui lui permettait de mener la partie. Son père avait l'air de s’agacer à cette nouvelle, ne comprenant pas pourquoi son fils avait eut autant de chance sur le tirage des cartes, lui qui était si nul auparavant. Le militaire n'avait qu'à répondre qu'il s'était améliorer depuis le temps. Après tout, il jouait régulièrement en compagnie de ses généraux.
Cepandant, il remarqua qu'Alexsei jouait avec difficulté. En plus d'être aussi nul que lui, ce qui était déjà grave en soit, il n'avait toujours pas l'air d'être à l'aise. Comme gêné par quelque chose. Un peu comme s'il tentait de le cacher. Mais c'était tellement léger, que Nikolaï ne se posait pas plus de question que cela. Il supposait que... ça devait être normal ?
Il lança un regard suspicieux envers son cousin qui... qui faisait de même...
Il ne l'avait quand même pas cramé, si ?...

« -Hey... Niko'... Cesse de tricher bordel... Sérieux... Vous avez beau vous détestez, en fait vous êtes pareil...
-J'ai pas triché ! -J'ai pas triché !
-Ta gueule ! Ta gueule ! »


Père et fils se figèrent dans une même expression outré. Eux, pareils ? Jamais de la vie ! Putain, son cousin l'avait grillé et le voilà maintenant qu'il... non il n'oserait pas ?
En directe de sa main, il pouvait voir le doigt d'Alexsei se rapprocher vers sa pupille. Instinctivement, il crispa ses cartes.
Non, son cousin n'allait pas lui crever l'oeil, si ? Il allait s'arrêter avant, n'est-ce-pas ? Oh le con. Nikolaï referma son œil juste avant l'impacte, par pur réflexe. Il grimaça. Même les paupières fermés, un doigts dans l'oeil n'avait rien désagréable, c'est plutôt douloureux même, il retira brusquement sa main, jetant ses cartes.

« -MAIS T'ES MALADE C'EST PAS UN OEIL EN PLASTIQUE CA FAIT MAL BORDEL !
-T'AVAIS PAS QU'A TRICHER BIEN FAIT POUR TOI !

-ET TOI D'ABORD ?! J'LE SAVAIS CETTE PREMIÈRE MANCHE ÉTAIT TRUQUÉE !

-TU OSES ACCUSER TON PROPRE PÈRE ?

-OUI ! SALE TRICHEUR !

-RÉPÈTE-LE PETIT ENFOIRÉ !

-SALE TRICHEUR !

-OH JE VAIS TE MARAVER LA TRONCHE !

-ESSAI UN PEU L'VIEILLARD ! J'VAIS TE BRISER EN DEUX !

-JE VAIS TE CREVER TES DEUX YEUX !

-HEY JE REGARDAIS MÊME PAS TON JEU !

-DE TOUTE FAÇONS Y'AVAIT RIEN A VOIR !

-PUTAIN MAIS T'AVAIS DEUX AS ET LE NEUF A L'ATOUT C'EST PAS RIEN QUAND MÊME !

-......... JE LE SAVAIS T'AS VU MES CARTES !

-................. .......................... ...... ................ NON ?

-EOZHFEOZFHIDZOHF MENTEUR ! »


Deux russe braillard au langage fleurit. Deux vrais Mechtcherski. Ils ne s'étaient plus disputés aussi gentiment depuis longtemps. Une vraie scène familiale en somme, enfin. Dans tout les cas et malgré cette 'bonne nouvelle' ils n'en restaient pas moins énervé. Et même si cela avait manqué à Nikolaï, au fond de lui, il tira une gueule de six pieds de long avant de finir sa bouteille d'une traite.

« -Bon, bon d’accord... je regarderais plus ! Mais t'as pas intérêt de truquer les cartes !
-Comme si j'allais le faire, je suis HONNÊTE moi.

-Oh, commence pas...
»


Pour une fois, son père ne l'attaquait pas sur le fait qu'il était un monstre ou un gay... quoi que, les ces deux choses-là sont pareil pour lui. Son père ferait des efforts, il en ferait aussi. A savoir éviter les sujets qui fâche, comme les médicaments ou... espoir. Tien, comment se portait-il ?
Nikolaï jeta un coup d’œil vers l'étagère, il ne vit pas le bocal. Ses sourcils se froncèrent, il regarda autours de lui. Le Colmillos n'y était pas non plus... pour le coup, il commençait à s'inquiétait. Il afficha une expression quasi paniqué à l'idée d'être seul. Non... il n'était pas seul, n'est-ce-pas ? Il y avait sa famille autours de lui. Famille... il considérait également ces parasites comme sa famille.
Le voyant s'agiter nerveusement, son père recentra une fois de plus l'attention, s'adressant à Alexsei.

« -Tu vas bien Alexandrin ? Pourquoi tu te masse la tête, t'as mal au crâne ? C'est la voix de ce con qui te fou la migraine ? Remarque... il me l'a cause aussi.
-HEY......... tiens c'est vrai ça, t'as pas l'air bien, ça va ? Tu devrais prendre plus de sérum peut-être ? »


Effectivement, depuis qu'il avait ramené l'alcool, Alexsei n'en avait pas touché une goutte. C'était un signe de maladie pour un Mechtcherski ! Ne pas boire de vodka, serait-il plus fou qu'il ne le pensait ? Nikolaï, soucieux, lui tendis une bouteille, considérant qu'elle était le meilleur des médicament possibles, encore mieux que le sérum, mieux que les cachets, mieux que les dolipranes.
Qui sait, ça le guérirait peut-être ?


© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Jeu 21 Jan - 20:07


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Alexsei... se contentait d'observer leur « dispute »... Qui avait l'air bien différente de ce qu'il avait put voir jusqu'à maintenant... Son regard passait de son oncle à son cousin... De son cousin à son oncle... Plusieurs fois d'affiler, avant que le jeune Russe finisse par sourire doucement. Non... Sa faisait du bien de les voir comme ça, s'était mieux... En fait, Alex' préférait qu'ils soient comme ça plutôt que de s'insulter comme ils l'avaient fait plus tôt. Mais, il ne devait pas espérer que sa dur ou que sa reste comme ça. Le jeune homme a la chevelure noire savait parfaitement qu'ils finiront par reprendre ces habitudes quand il sortira de Styx pour rejoindre Saemon... D'ailleurs il espérait qu'il allait bien... Il l'avait prévenu mais cet idiot serait capable de s'inquiéter quand même.

Un soupire s'échappera doucement de ces lèvres, alors que son mal de crâne n'avait pas l'air de particulièrement se calmer... Akio ne cessait pas une minute de s'agiter et de l'insulter, et même à essayer de le convaincre de le laisser sortir... Sérieux, comme si Alexsei allait accepté... Quel con ! Son regard se posera sur son cousin... Ne comprenant rien du tout à l'expression qu'il avait sur le visage... Qu'est ce qu'il avait ? Paniquer ? Il clignera des yeux en l'observant avant que son attention soit très rapidement attirer par son oncle qui vint à lui demander s'il allait bien... Pourquoi se massait-il le crâne... Il évitera de noter que son oncle venait ENCORE de se tromper de prénom... mais il était vieux on pouvait comprendre qu'il finissait par se tromper.

Le Russe déglutit légèrement avant de finir par soupirer doucement... Il devait dire quoi dans ce genre de moment ? Il nierait... Ouais, s'était la meilleur chose à faire. Nier et faire genre que tout va bien.

 « Hmm ? Non, non, ça va. Je vais très bien. »

Genre ! Il allait pas bien du tout, et son cousin n'arrangeait pas les choses quand il vint à lui tendre une bouteille de Vodka... Au plus grand plaisir de Akio qui venait de nouveau lui rappeler ce qu'il s'était passer il y a trois ans... Vodka... Akio qui en profite... mort... Sang... Dévorer... Monstruosité... S'était les mots qui lui revenait... S'il se laissait aller à boire trop de vodka, Akio en profiterait et il serait pas en état de contrôler quoi que se soit. Et connaissant parfaitement cette foutu famille... Il y avait peut de chance qu'il ressorte de Styx sans une dose trop grande d'alcool dans le sang...

Akio : * Gniah ! ♥ Vas y Alexounet ! Promit je ferais pas de bêtises. Je vais juste bouffer le tonton, de toute façon il veut crever ! *

C'est pas parcequ'il voulait crever que forcément fallait le buter ! Les pupilles de Alexsei fixeront la bouteille un moment, avant de finir par faire reculer sa chaise sur le côté en détournant le regard, finissant par croiser les bras sur son torse en serrant les dents. Il allait pas boire une seul goutte d'alcool aujourd'hui. Autant il aimait la Vodka, après tout s'était un Russe, autant il avait parfaitement conscience qu'il devait faire attention quand Akio finissait par être trop réveiller. Après tout, il avait fait l'erreur de pensé que sa calmerait ce con en picolant il y a trois ans et il avait finit dans quel état, hein ?

 « Non merci... J'ai pas envie de boire ce soir... J'ai déjà eut ma dose de Sérum en plus, sa sert à rien de faire une overdoose.»

Il avait pas envie... Excuse approprié et bien trouver... Si sa avait pas été en présence de sa famille. Ile jeune homme finira par soupirer doucement, avant de pencher la tête en arrière en passant une main sur son visage, finissant par littéralement grogner, alors que le fait qu'il refuse l'alcool finissait par énervé un peu plus Akio... Ne pouvait-il pas tout simplement le laisser. Et le sérum ne lui servirait à rien de toute façon, sa n'avait rien à voir avec son virus, s'était juste... Psychologique... Il avait juste essayer de se protéger quand il était dans les laboratoires et regardez un peu ou se pauvre garçon en était aujourd'hui.

Ho... Devait-il lui dire pour son foutu chien? Ou il finirait par le découvrir tout seul? hein?



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Ven 22 Jan - 19:18

Belote. Rebelote.
With Alexsei



« Hmm ? Non, non, ça va. Je vais très bien. »

Oh que non Alexsei. Oh que non. Ça avait tout l'air d'être un mensonge, sale petit filou. Nikolaï eut presque peur de son attitude lorsqu'il croisa les bras et renfrogna plutôt que de prendre la bouteille qu'il lui tendait. Rien que par ses gestes, il offensait cette boisson sacré qu'était la vodka. Pitié, faite qu'il n'en refuse pas. Ce serait un comble pour un Mechtcherski !

« Non merci... J'ai pas envie de boire ce soir... J'ai déjà eut ma dose de Sérum en plus, sa sert à rien de faire une overdose.»

Il eut un long silence pendant lequel, le regard de Nikolaï et celui de son père se tournèrent l'un vers l'autre. Un dialogue silencieux, on pouvait certainement le traduire à leurs visages mi-surprit, mi-horrifié. Est-ce que tu as entendu la même chose que moi ? Alesxei MECHTCHERSKI refusait de la vodka. Alors qu'il était parfaitement sobre et en con état de santé. Bon, l'ambiance n'était pas non plus party hard, mais tout de même. Beaucoup plus sereine que tout à l'heure !
Il commença à s'inquiéter. Le cousin devait vraiment aller mal pour se soustraire à l'alcool. Il avait pourtant bien prit sa dose de sérum. Le virus n'avait donc, à priori, rien à voir là dedans. Son mal de crâne serait donc étranger à ce facteur... quoi donc ? Il avait deviné que son cousin était particulièrement instable psychologiquement. Il allait pourtant bien il y a deux minutes, si les faits précédents en avaient été la cause alors il l'aurait manifesté bien plus tôt.
Il lança un dernier regard à son père, qui acquiesça.

« -Je vais aller le faire, comme faisait mamie.
-Dépêche toi. Sale gougnafier.

-?? »


Sous cette douce insulte encore inconnu du militaire, il s’éclipsa dans la cuisine. A grande difficulté, grands moyens. Le remède miracle lorsqu'on se plaint de douleurs. Il revint avec une petite casserole remplit de vodka et un cornichon au fond. Il l'a lui présenta. Son père hochait la tête d'un air convaincu.

« -Attrape le cornichon avec tes dents ! Et tout tes problèmes disparaîtrons ! »

Il n'allait pas préciser que s'il plongeait la tête la dedans, ses yeux et son nez allait brûler. Mais au moins, il ne sentirait plus sa tête ! Et la concentration pour mettre en œuvre une telle prouesse le détournerait de son mal et de ses préoccupations un temps. Il avait tout de même prit le temps de lui expliquer les consignes, ne sachant pas si son cousin avait suffisamment connu ses grands-parents pour se rappeler de cela.
Et puis... rien n'était gâché dans ce remède !

Il tapota l'épaule de son cousin, lui intiment de le faire. Après tout, c'est un remède de Mechtcherski pour les Mechtcherski, même à demi, ça ne pouvait qu'être efficace !
C'est alors que quelqu'un frappa à la porte. Un coup sec, trois tapotement régulier et une voix qui s'exprimait de manière forte et claire.

« -Commandant BAAL, j'ai une information à vous faire passer ! »

Nikolaï fronça les sourcils. Quel genre de nouvelle ? Elle devait être plutôt grave pour que l'on vienne le déranger dans ses quartiers. Il fallait absolument qu'il soit au courant. Son travail passait avant sa famille. Il reprit un air sérieux, froid et distant. Sans le savoir, au file de la partie de carte et de toute cette joie qu'il avait ressentit, il avait presque pû reprendre son attitude d'avant. Un petit sourire moqueur, un goût pour les taquineries, mais tout cela avait volé en éclat en une seconde. Il partit reprendre le manteau de son uniforme militaire.
Il ouvrit cette porte.

« -Qui a-t'il, soldat ?

-Hrrm hrrm... c'est à dire que c'est un sujet délicat à aborder, commandant.

-Délicat ? Parlez tout de suite. A moins que cette conversation doit être tenue dans un cadre privé ?

-Non, non, ce n'est pas ça... comment dire... votre chien a été abattu.

-Hein ?! Pouvez-vous répéter ?

-Écoutez... il est sortit comme une furie et à commencer à nous attaquer sans raison. On a bien voulu essayer de le maîtriser, mais avec ses tentacules, il nous a pas laissé le choix, il a blessé l'un de nos soldat. On pouvait pas faire autrement !

-......... ..... ............ .......... ..............

-Commandant ?

-..... ................ ............. .................

-...

-...

-...

-Vous voulez dire. Que vous avez abattu. Le seul. LE SEUL QUI NE ME TRAHIRA JAMAIS ?!

-On est vraiment désolé commandant, on fera tout ce que vous voulez ! Je v-

-Où est sa dépouille ? Vous êtes sûr qu'il est mort ?

-Heu... peu après avoir rendu son dernier souffle il... son corps à fondu de lui même...

-...

-...

-... Je m'y rend, continuez la partie de carte à ma place. Je reviens au plus vite. Et vous avez intérêt de me faire gagner, sinon je vous rétrograde à passer la serpillière dans les locaux de l'unité rouge. »


Plus la discussion avait avancée, plus le regard de Nikolaï se faisait sombre et sa voix étouffée. C'est une douleur déchirante qui le prenait suite à la perte de son chien. Pas assez pour faire pleurer un Mechtcherski, non. Les Mechtcherski ne pleuraient pas. Sauf Alexsei, mais lui il l'est à demi.
Bref. Cette mort si soudaine, si... incompréhensible. Il avait bien du mal à la supporté. C'est comme s'il avait perdu un membre de sa famille. Il était au bord de l'implosion. Pourtant, il le savait. Il le savait qu'à la moindre perte de contrôle, le Colmillos allait faire ce pourquoi il avait été créé. Tuer, la violence. Ses hommes avaient agis en pur instinct de survie et il ne pouvait les blâmer pour ça. Le seul à pouvoir se blâmer, c'était lui même.
C'est d'un pas digne d'un zombie, l'expression livide qu'il se dirigea jusqu'à son porte manteau. Sa main, tremblante se leva vers sa veste en fourrure dont il se saisit. Avant de l'enfiler, d'une lenteur sordide.
Il avait déjà manifesté une telle tristesse auparavant, lorsque son père avait manqué la crise cardiaque. La réaction était la même à peu de chose près... qu'il l'éprouvait pour son chien parasité, un monstre, un plaga.

« -Je reviens. Ne bougez pas de là. Je vous interdis de sortir d'ici avant. »

Le message était clair. Il ne lui faudrait que quelques minutes pour descendre et remonté. Il voulait juste... constaté les faits. Faire en quelque sorte son deuil. Il claqua violemment la porte. On pu l'entendre hurler des insultes tel le russe qu'il était. Jusqu'à ce que sa voix fut hors de portée.

De son côté, le soldat afficha des yeux ronds. Secouant la main avant de tirer la chaise devant lui.

« -Putain... il est de mauvais poil depuis que l'un de ses ex-subordonné le plus haut gradé a essayé de le tuer... Enfin, pas étonnant, c'était l'un ses amis. Et dire que maintenant... il a mit les parasites au dessus des autres. Il est persuadé que tout le monde peut le trahir à tout instant, alors forcément... comme il peut contrôlé ces plagas, il est sûr de ne jamais se faire trahir par eux. Il faut faire quelque chose... c'est plus vivable. On aime encore notre commandant et on le soutiendra quoi qu'il arrive, il faudrait le lui faire comprendre. Non.............. Alexsei Mechtcherski ? C'est un honneur de vous rencontrer ! Je vous soutiens vous savez ! Ah oui. je suis totalement pour vous ! Beaucoup de soldat vous ne vous apprécient pas car c'est à cause de vous que toute cette merde a commencée, mais ils se trompent. Je suis sûr que vous n'êtes pas un traitre. Et la majorité pensent comme moi vous savez. Même si actuellement tout le monde va dans le sens de notre supérieur... par crainte. Pff. Comment peuvent-il imaginer que BAAL puisse vous laisser aller et rentrer sans que vous soyez de notre côté. C'est ridicule, évidemment que vous êtes un espion de l'empire ! Vous n'êtes pas présent ans les dossiers pour ne pas informer aux infiltrés et traitres que vous en êtes un ! Très astucieux ! Vous travaillez pour Phobia, non ? C'est grâce à vous qu'on a pu débusquer et faire tomber la communauté de survivant en vers l'Inde là ! Vous faites un travail formidable. Bon, c'est pas tout ça, mais où en sont les points... oh bordel... »

Le soldat baissa les yeux vers la liste des points. Son commandant menait, mais... pourquoi avait-il des cartes si pourrie ? Et pourquoi le père de BAAL affichait un sourire moqueur à son égard ?!



© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Ven 22 Jan - 21:21


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Alexsei observera son oncle, puis son cousin qui partie vers la cuisine... Mamie... ? Merde... Il ne se rappelait même plus du visage de ces grand parents... Soit parcequ'il était trop jeune... Soit parce qu'il avait réellement finit par oublié certaine chose de son passé durant son enfermement dans ces putains de laboratoires... Il ne serait pas étonné qu'il s'agissait plus de l'option deux... Un soupire s'échappera doucement de ces lèvres alors que le jeune Russe posera son regard sur son cousin avant de baisser les yeux sur la casserole pleine de Vodka... Avec ce putain de cornichon... mais s'était quoi ces conneries ?! Il ne comprenait pas l'utilité de la chose... Il comprenait pas à quoi sa lui servirait... Il ne voulait pas avoir une goutte d'alcool sur lui... Ou dans sa bouche, peut importe, il voulait pas... Akio se marrait lui... Il se foutait littéralement de la gueule de Alexsei...

Le jeune homme a la chevelure noire attrapera quand même la casserole entre ces mains, se contentant de fixer longuement le contenu... Il le ferait pas... Et avant même qu'il finisse par dire quoi que se soit à ce propos, on vint à frapper à la porte. Yeah... Sauver ! Il observera du coin de l'oeil son cousin, avant de finir par poser la casserole sur la table, se penchant en arrière sur sa chaise afin d'écouter ce qu'ils se disaient... Il avait compris que sa parlait de ce putain de clébard... Pourtant, il restait silencieux, avant de pencher un peu plus la tête pour regarder son aîné... Qui n'avait pas l'air bien à cette nouvelle. Attendez... Il avait tellement l'air triste... Attendez... Alexsei pourrait être en train de crever qu'il ne réagirait pas comme ça !! Il ... portait plus de considération à ces mutants plutôt qu'à sa propre famille ? Sérieusement ?! FILS DE BATARD !

Alexsei serra les dents en le voyant quitté la pièce, avant de se retourner en posant à peine quelques seconde son regard sur le soldat... S'était encore pire de se dire qu'ils étaient comme... surveiller par ce con... Qui vint à parler... Pourquoi il parlait autant ?! A peine avait-il commencer que le jeune Russe lèvera les jambes pour les poser sur la table en toisant le soldat du regard... Alexsei n'avait pas l'air de montrer quoi que se soit comme expression sur son visage... mais à l'intérieur... S'était juste horrible de se rendre compte qu'à cause de lui... Son cousin avait finit par... il fallait dire ce qui était, il avait péter un câble mémorable avec ces conneries... Son regard vint à se poser sur son oncle... Puis de nouveau sur le soldat... Avant de soupirer doucement en fermant les yeux...

Et voilà qu'il disait qu'il était de son côté... Qu'il le prenait pour un infiltré... Et blablabla... Nikolaï avait fait du bon boulot... Il s'était encore attirer des ennuies et avait juste péter un câble... Mais en contre partie, Alexsei n'était pas au courant de tout ça avant... que ce soldat ne finisse par tout balancer... S'était juste horrible pour le jeune Russe de se dire qu'il était la cause de tout ce bordel... Qu'est ce qu'il foutait encore là... ? Alex avait l'impression que son coeur se détruit de nouveau... Et quand il rouvrit les yeux... Il remarquera le regard de son oncle... S'était encore plus horrible de ce dire que cet idiot finissait par y croire... Nikolaï ne lui avait rien dit ?! Putain... Alex' serra les dents, avant de baisser la tête doucement, cachant ces yeux de quelques mèches de cheveux qui vint devant son visage... Fait... chier... Et il devait faire quoi maintenant ?!

 « ... chiant ... Tu parles trop... Soldat... »

Le Russe sera un peu plus les dents avant de baisser les jambes pour les remettre sous la table... Finissant par donner un coup de pied dedans pour la faire voler et de se relever pour foutre son pied dans la figure du soldat... S'il le pouvait... Il l'aurait buter... Des types de l'Empire... Soldat, scientifiques, peut importe ce qu'ils y foutaient... Pour Alexsei s'était pareil, ils méritaient tous de crever pour ce qu'il avait subit et ce qu'ils faisaient encore... Mais ici... S'était bien trop risquer pour faire quoi que se soit, il se contentera donc de l'assommer d'un bon coup de pied, avant de se retourner en mettant une main dans ces poches... Il gardera la tête baisser, laissant échapper un grognement... Récupérant son épée et sa veste pour les mettre sur son dos...

Il jettera un regard vers son oncle, avant de soupirer... S'était horrible de le voir faire la gueule comme ça... Aussi horrible que ce dire que le cousin était plus intéresser par la mort d'un putain de chien parasiter... Le jeune homme attrapera son sac à dos, le mettant sur son épaule, avant de faire un signe de la main à son oncle, se doutant qu'il en aurait sûrement rien à foutre, avant de sortir en fermant la porte derrière lui... Il n'était pas un espion de l'Empire... Et il faudra qu'il le fasse comprendre à son oncle si Nikolaï ne lui avait rien dit. Il se dirigera tranquillement vers l’ascenseur en s'allumant une cigarette... Faisant en sorte d'éviter de faire attention à son mal de crâne... malgré la voix de Akio qui le harcelait de faire demi tour pour en profiter de bouffer les deux hommes... Sérieux... Ta gueule...



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Sam 23 Jan - 12:38

Belote. Rebelote.
With Alexsei



Nikolaï était là. Debout sous la neige battante. Un soldat à sa droite, un soldat à sa gauche, affichant une expression désolé. Le dignitaire démoniaque avait la tête baissée vers ce qui semblait être une flaque. Mélange de sang, de pu et d'une substance que relâche les plagas pour contrôler leur hôte. Le tout donnant alors un liquide visqueux, marron-jaunâtre. Le sang commençait à coaguler ce qui parsemait cette mixture dégueulasse de grumeaux.

Il s'accroupit, presque à genoux. Voilà tout ce qu'il restait de son Colmillos. Son chien. Son plus fidèle compagnon. Une partie de sa seconde famille que constituait les plagas. Il serra les dents, déglutit. Sa colère était bien présente, à l'encontre de ses soldats, de ceux qui ont tirés. Mais il en avait trop fait pour aujourd'hui. Sa confrontation avec son cousin le lui avait fait réalisé. Il devait se mesurer, se brider, depuis qu'il avait laissé le parasite gagné en puissance, celui-ci ne l'influençait que trop. Et à terme, cela nuirait à Styx et à tout ce qu'il avait construit, établit, là où il avait couler sueur et sang pour arriver à ses fins.

Nikolaï aimait son parasite, une affection malsaine doublée d'une fascination morbide. Cela ne le dérangeait pas d'avoir se bras monstrueux bien au contraire. Il était plus puissant, plus intimidant, il était... lui-même. Mais les énormes contraintes que cela lui demandait, autant par son traitement que son combat au quotidien. Il ne supporterait plus ça bien longtemps. Il allait donc tout faire pour que cette main et ce bras reprenne forme humaine. Son cousin lui avait ouvert les yeux, d'une certaine façons.

En parlant de ses mains, celles-ci plongèrent dans cette mixture ragoutante. Ses soldats grimacèrent, Nikolaï ne broncha point. Il cherchait. Il cherchait quelques chose, un résidu de parasite quoi que ce soit, quelque chose qui puisse lui permettre de le faire revivre. un œuf par exemple ! Un œuf serait parfait pour être réimplanté dans un chien. Mais il  n'y avait rien. Quelque touffes de poils tout au plus. Il s’essuya les mains dans la neige, même si cela ne pouvait être parfait. Puis il lâcha un soupire tout en se redressant.
Il devait rentrer. Ne voulant pas les faire trop attendre, bien qu'il savait qu'avec son soldat, rien ne pourrait leur arrivé. Un sorte de... confiance qui revenait petit à petit ? Il s'excusa auprès de ses soldats pour tous le stress qu'il a pu leur causé et les renvoyèrent à leurs tâches respectives.

Rentrer dans le bâtiments était un délice, cette douce chaleur qui venait caressait sa peau. La température dehors devait encore être dans les -10°C, il était hors de question qu'il laisse son cousin partir avant que la neige n'ai cessée. Mais lorsqu'il se plaça devant l’ascenseur, qu'il appuya sur le bouton, il fut surprit de le voir, là, dans la cabine. Il fronça les sourcils lâchant un
« -Qu'est-ce que tu fais là ?! » avant de rentrer lui-même l'empêchant de partir. Il sélectionna son étage pour que les portes se referment, le poussant jusqu'au fond d'une main encore sale. Comment son cousin avait pu se retrouver là ?! Son soldat devrait être en train de le surveiller ! Que s'était-il passé ?! Et pourquoi le... sac... d'Alexsei faisait du bruit...
Nikolaï se figea, oubliant instantanément toutes ses préoccupations. Il sentait de l’agacement et un certain stress émaner de ce sac. Pourtant... les sac ça ne ressent pas d'émotion, si ? Il lança un regard à Alexsei, un regard interrogateur. Sa main griffue se posa sur son épaule, la serra et l'obligea à se plaquer contre le mur tandis qu'il ouvrait la fermeture de son autre main. « -Tu cache quoi dans ton sac ! » Dit-il dans la précipitation avant d’apercevoir... un bocal. SON bocal. « -Espoir... » Ladite araignée se débattait, n'aimant pas être secoué ainsi, bien qu'elle préférait l'obscurité. La soudaine présence de Nikolaï sembla la rassurée bien qu'elle se débattait toujours comme un beau diable. Il prit le bocal dans ses mains, comme l'on prenait avec tout autant de délicatesse un bébé.

« -Espoir ! Que fais-tu là ?...... Alexsei... »

Il lança un regard accusateur envers son cousin. De toute façons, le jeune ne pouvait pas s'échapper, l’ascenseur était entrain de remonter à son étage. Il était coincé. Et il en tirerait des réponses. Il ne comprenait pas comment... non pourquoi Alexsei avait pu emporter espoir.
La porte s'ouvrit, il força pour le coup son cousin à avancer.

« -Tu vas me devoir des explications. Et dans mes appartements. Il n'est pas question que je te fasse sortir en pleine tempête. Et tu n'as même pas prit de douche ! Crasseux que tu es ! »

Mais lorsqu'il ouvrit la porte. Il fut encore plus surprit. La table avec les quatre pied en l'air, de la vodka s'infiltrant dans le parquet. Des bouts de verre. Un cornichon ayant volé sur le canapé, une casserole ayant remplacé le pot de fleur. Et... son soldat au sol, inerte, bien qu'on pouvait discerner des mouvements de respirations.
Il leva les yeux vers son père qui... tirait la tronche, les bras croisé.

C'était quoi ce bordel ?!



© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Sam 23 Jan - 19:14


Belote. Rebelote.Featuring → Nikolaï Mechtcherski


Un soupire s'échappera des lèvres de Alexsei, qui attendait que l’ascenseur arrive à destination... Trouvant le sol soudainement intéressant... Malgré son mal de crâne... Il avait un peu de mal à se concentrer pour le coup... mais il fallait qu'il pense à autre chose... Ce qui était bien plus facile à dire qu'à faire d'ailleurs... Il revoyait le regard de son oncle... La gueule qu'il tirait... Ce crétin de soldat qui en avait trop dit... Devant son oncle en plus... Le vieux allait finir par croire que le jeune faisait partie de l'Empire maintenant... Sérieux... Et puis... Il se disait qu'il mettait en danger son cousin, son oncle, et les survivants de cette ville... De nouveau un soupire s'échappera de ces lèvres... Il allait sérieusement devoir quitter Styx... Et éviter d'y remettre les pieds... Il n'avait jamais voulu que les survivants finissent par en pâtir... Que son cousin pété son câble sur eux... Putain... Qu'est ce qu'il avait fait... ?

Les portes de l'ascenseur finiront par s'ouvrir... Il fera un pas en avant, en relevant la tête avant de voir son cousin... Quoi... ? Et bien... On peut dire qu'il n'avait pas de chance pour le coup... Et le voilà qui était forcer à faire marcher arrière maintenant, le forçant d'ailleurs à grogner sous la frustration... Putain ! Il pouvait pas... genre mettre cinq minutes de plus ?! Pour le coup, Alexsei tira un peu la gueule, avant de soupirer pour la énième fois... Sérieux... Il avait pas envie de revoir la tête de son oncle là... Il s'imaginait qu'il faisait partie de l'Empire et s'était la pire chose qui pouvait arrivé. Il regardera du coin de l'oeil son aîné, avant de finir par sentir sa main lui serrer l'épaule... Avant de littéralement finir retourner et plaquer contre le mur de l’ascenseur... Pour le coup... Il se débattit... Juste par réflexe...

 « HO ! Mais qu'est ce que tu fous ?! »

Et puis... Se fut le drame... Enfin dans la petite tête de Alexsei en tout cas ... Ce crétin avait finit par découvrir le bocal avec le parasite... Rien que le fait qu'il parle à cette chose... Comme si... Comme si s'était une personne l'énervait particulièrement... Il serra les dents avant de se dégager et de se mettre à bonne distance de son cousin. Putain... Mais s'était frustrant bordel ! Il serra les dents en mettant les mains dans ces poches...  Il allait devoir trouver quelques chose pour se barrer...

S'il en avait l'occasion... Parce que à peine les portes s'ouvrir, qu'il fera un pas en arrière... mais finira par être pousser par Nikolaï et il ne pouvait que se résigner... Le jeune homme a la chevelure noire tirera la tronche en se disant qu'il allait devoir donner une explication... Mais l'idée d'aller prendre une douche lui plaisait bien plus qu'autre chose en fait... Il essayera donc d'esquiver quoi que se soit... Et à peine mettra-t-il un pied dans l'appartement que son regard se posera sur son oncle... Puis sur le soldat assommé... Puis... Rien du tout, il se mettra à avancer tranquillement en posant son épée contre le mur... Retirant ces holsters ou il y avait ces deux flingues qu'il posera sur l'épée... Sa veste finira sur le dossier du canapé...Son sac sur le sol près de ces armes... Ces pupilles se poseront sur le soldat... Avant de grogner et de se diriger vers la salle de bain... il en avait presque oublié que la porte était défoncer tiens... Il allait devoir réparer ça... S'était de sa faute quand même...

 « Je t'expliquerais... Après avoir prit ma douche ! Et sort ce soldat... Sinon je risque de le faire moi même... mais y aura plus de chance qu'il sorte par la fenêtre...»

Un léger sourire s'affichera sur son visage, alors qu'il retira son t-shirt dans un premier temps, se massant la nuque... Il récupérera des vêtements dans les affaires de Nikolaï... Rien à faire, il faisait comme chez lui... C'est pas comme si s'était la première fois qu'il venait... En fait... S'était la deuxième fois... Mais tout de même ! Il grognera pourtant à peine passer la porte défoncer... Et se déshabillera pour finir par aller sous la douche, refermant la porte vitré derrière lui et allumer l'eau chaude... Ho... C'est fout ce que sa pouvait faire du bien bordel... Pourtant... Son mal de crâne ne passait pas... Et à se rythme il allait finir par devenir fou si Akio ne cessait pas ces conneries... Il serra les dents et collera son front au mur en grommelant... murmurant un  « Ta gueule... Ta gueule... Akio... Pas maintenant... ». Est-ce qu'il écouterait ? Allez savoir...

Ce qui est sur c'est que le jeune Mechtcherski comptait bien profiter de la douche et il soupirera doucement, avant de commencer à se savonner... Lait de coco... Again... ? Ha bah ouais... Sa avait eut l'air de plaire à Saemon la dernière fois, huhu.



The disconnect Is welling up, And good intentions are not enough.
Your words are weary, Their hearts are strained, And idle vows find the deepest pains.



Couleur paroles Alexsei: #305e4b
Couleur paroles PNJ/Autres: #ff9933
Akio saying in this color: #99cccc
Vodka! Le toutou de Alex'!:
 

Fiche Personnage
Inventaire:
• Inventaire:
« Alexandrin » By tonton
« Alexandrin » By tonton
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 263
Argent ($) : 64566
Date d'inscription : 17/09/2014
Localisation : Styx - Chez cousin Mechtcherski <3
Appartenance : Mercenaire
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Dim 24 Jan - 14:15

Belote. Rebelote.
With Alexsei



« -Je t'expliquerais... Après avoir prit ma douche ! Et sort ce soldat... Sinon je risque de le faire moi même... mais y aura plus de chance qu'il sorte par la fenêtre...»

Le dignitaire démoniaque était béat face à ce spectacle. Et pas dans le bon sens du terme. Mais alors qu'il attendait, de pied ferme, des explications de la part de son cousin, celui-ci s'éclipsa. Non, il fuit dans la salle de bain usant d'une douche comme excuse pour se dérober quelques minutes supplémentaires.
Nikolaï s'avança dans ce bordel, il redressa avec force la table renversée des on bras parasité et posa délicatement le bocal contenant espoir dessus. Il lança un regard vers son père demandant silencieusement des explications. Le plus vieux daigna de lui répondre. Nikolaï s'accroupit alors vers son soldat, le retournant sur le dos. Il le secoua quelque peu.

« -Réveillez-vous ! »

Il se mit alors à le secouer plus Vigoureusement, les paupières de l’assommé papillonnèrent. Il se réveillé lentement de sa torpeur. Jusqu'à ce que... ce qu'une roue vienne lui rouler dessus à moitié. Nikolaï s'esclaffa outré, le soldat se dressa dans un hoquet de douleur. Ils relevèrent tout deux les yeux vers le père Mechtcherski, les regardant du haut de son fauteuil roulant d'un air satisfait.

« -Papa !
-Quoi ? Ça a eut le mérite de le réveiller au moins !

-J'étais déjà réveillé monsieur...

-Quel dommage. »


Nikolaï poussa un soupire agacé alors que son père repartait, vers le balcon. Ce crevard l'avait fait exprès. Il prenait un malin plaisir à traiter comme de la sous-merde tout ce qui pouvait se rapprocher de près ou de loin à l'empire. Alors l'idée de faire souffrir l'un de ses soldat... il n'avait pas pu passer à côté.
Il aida alors le militaire à se relever. Virant le cornichon du canapé il l'installa. Soucieux de son état. Après tout c'était l'un de ses hommes et il devait s'assurer de leur bien être. Heureusement, il n'avait rien, juste une contusion au niveau du crâne. On l'avait assommé. Et il n'y avait qu'un coupable potentiel. Son cousin. Le père n'aurait jamais pu faire cela dans son état.

« -C'est Alexsei qui vous a fait ça ?
-......oui, mais tout est de ma faute. Il a eut raison quand il m'a dit que j'avais trop parlé. Nous aurions pu être sur écoute à ce moment alors je révélais sa couverture d'agent secret pour Phobia.

-.......... et vous parlez encore trop.

-Oups. Désolé.

-Je le savais ! Ce sale petit gamin en couche culotte m'a mentit ! C'est un traitre aussi ! UN TRAITRE A LA RUSSIE ! »


Que répondre face à cela ? Nikolaï fut prit au dépourvu. Son père pensait donc qu'Alexsei était un espion, un traitre, qu'il avait rejoint l'empire. Ce qui n'était pas très étonnant après tout. Comme lui faire comprendre qu'un homme puisse circuler 'librement' dans Styx sans être à leur solde ? S'il répondait qu'il n'en faisait pas partit, le soldat l'entendrait. Et pas question de le tuer pour les preuves. S'il affirmait au contraire ce mensonge, son père ne reparlerait probablement plus jamais à Alexsei, se sentant ainsi trahit. Il se contenta donc de détourner le sujet.

« -De la vodka ?
-Un tasse de café et ce serait parfait.

-Je vais vous faire ça, en attendant je vais nettoyer un peu tout ce bordel.

-Je vais vous prêter main forte, commandant !

-Merci. »


Telle une fée du logis, il attrapa alors le balais et son subordonné, la pelle. Un sac poubelle fraîchement sortit pour l’occasion se fit alors remplit en vitesse. Bout de verre, cornichon, ect. Il passa même la serpillère, triste de voir autant de vodka gâché. Les deux militaires étaient efficaces, malgré leur fonction, ils avaient été habitué à passer le ménage, notamment lorsqu'ils étaient en caserne. Le café coula tranquillement pendant ce temps.
C'est alors que Nikolaï remarqua que la porte de la salle de bain commençait à s'ouvrir d'elle même, les joints ayant été défoncé. Il prit un chaise et s'y avança. On pouvait voir le corps nu de son cousin, nu, à travers les vitres de la douche italienne, un certain malaise le prit. De plus, il pu apercevoir l'espace d'une seconde les tatouages, dont ce signe dans son dos. Un signe qui lui disait quelque chose. Mais il se renseignera plus tard... il ne souhaitait pas... s'attarder sur le corps nu d'un membre de sa famille.
De plus, il avait entendu son cousin s'insulter... ou insulter quelqu'un, un certain Akio... un prénom asiatique ?

« -Ne fait pas attention à moi, je nettoie ton bordel. »

Sur ces mots, il referma la porte et posa une chaise devant pour éviter qu'elle ne s'ouvre une seconde fois. Mais il ne bloqua pas la porte avec, pour que son cousin puisse ressortir. Évidemment, il n'allait pas le séquestrer non plus.
Une fois que tout fut correctement ragé, c'est-à-dire poubelle le vase, les morceaux de verre, les chaise et la table remit correctement, il discuta quelque peu avec son soldat. Nikolaï hésita à le congédier ou non, mais il devait s'expliquer avec Alexsei. Une présence étrangère allait tout foutre en l'air. Il l'ordonna donc de retourner à son poste.

Ce fut une fois seul qu'il... s'installa dans son canapé, le bocal d'espoir entre les mains. Il posa ses doigts sur le couvercle ayant l'intime impression que cette araignée lui susurrer d'ouvrir, ce qu'il commença à faire. Fasciné par la créature.




© Moona Neko




Nikolaï boit de la vodka en #339966
And now ?:
 

BOUBOULE le Colmillos:
 


Fiche Personnage
• Inventaire:
 Russian Military - Vodka Addict'
Russian Military - Vodka Addict'
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Argent ($) : 87913
Date d'inscription : 03/07/2014
Localisation : Russie - Styx
Appartenance : Anciennement coalition internationale. Actuellement Umbrella.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Belote. Rebelote. [PV. Alexsei] Aujourd'hui à 15:05
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Belote. Rebelote. [PV. Alexsei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» CHARTE et REGLEMENT
» Règles belote & tarot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil: Survival Instincts :: It's time to role play! :: Zone impérial :: Styx-
Sauter vers: